Plan d’entrainement – course du chateau de Vincennes

bilanVoici mon plan d’entrainement pour les 6 prochaines semaines en vue de la préparation de la course de 10Km du château de Vincennes.

Alors bien sur ce plan est propre à mon entrainement, à mon agenda et mes possibilités avec ma salle de sport au travail. Maintenant vous pourrez aussi vous en inspirer pour créer le votre. Ce plan découlant d’autres plans d’entrainement que les coach ont pu me faire.

Plan d’entrainement

Vous pouvez donc suivre cet article pour noter l’avancement de mes séances d’entrainement et mon ressenti en vue de la course du château de Vincennes

course_chateau_vincennes_affiche

Semaine 1 :

Tout avait bien commencé par une séance de RPM à fond, je me sentais très bien. Mardi BodyScult super aussi et la séance lente du mercredi avec les collègues génial.
Malheureusement le reste de la semaine est un peu gâché puisqu’il pleut fortement et que je suis malade. J’ai passé mon vendredi au lit, et en ce samedi c’est pas mieux. On verra si dimanche je pourrais faire au moins une heure entre R1 et R2.
Edit : j’ai aussi passé mon dimanche au lit

Semaine 2

Après avoir été malade je reprends l’entrainement tranquillement le lundi et mardi, pour modifier le mercredi et faire 40min en R2 et le jeudi en R1. Les sensations étaient bonnes pour le R2.
Lors de la réalisation de se planning j’avais totalement oublié je partais en WE à Rome, du coup j’ai pas eu de jour vraiment de repos mais j’ai crapahuté dans toute la ville pendant des heures. Ayant été malade la semaine d’avant ça fait un peu de changement mais ce n’est pas plus mal au final. Du coup Lundi prochain repos, et je pense que le planning sera aussi un peu modifié.

Semaine 3

Il est parfois compliqué de concilier sport, vie sociale et travail. Cette semaine après mon WE a l’étranger j’ai commencé par un repos et j’ai ensuite un peu accéléré l’entrainement par 2 course entre R2 et R1. Sans doute encore l’effet des médicaments finis le dimanche.ce qui m’a permis un bon R2 d’une 1H de 12,5Km.
Le vendredi comme prévu repos; mais ce que je n’avais pas prévu ce sont les voisins le samedi soir qui ont fait la fête et les autres qui hurlaient pour leur faire arrêter. N’ayant pas dormis de la nuit et le temps étant pluvieux je me suis fait ma séance le dimanche. Le problème un anniversaire où je me suis couché à 6H. Malgré tout un bon R2 d’une Heure.
Je ne sais pas ce que donnera l’entrainement de la semaine prochaine par contre; ce devait être la semaine la plus dure que j’entame sans jour de repos!

Semaine 4

6 jours d’entrainement sans repos puisque la semaine dernière j’ai inversé le samedi et le dimanche.
Mardi soir le cours de RPM a été remplacé dans ma salle par un cours de bodyCombat qui m’a fait travaillé les bras, du coup grosse douleur le reste de la semaine sur les bras à la limite de me permettre de courir. Le mercredi la pluie a eu raison de moi j’ai couru sur tapis.
Niveau social je me suis couché 3 fois à 1H du matin, du coup le reste des entrainements de la semaine on été sympa mais dur physiquement.
On est samedi j’ai d’énorme courbature un peu partout et dimanche matin les 10Km du 19ème se profil!
J’ai longtemps hésité à faire la séance de vendredi soir, je n’aurais peu être pas du au final. Je le saurais dimanche midi.
Bilan c’est bien la semaine d’entrainement la plus dur. Portera t elle ses fruits? Pour dimanche pas sur mais pour la course qui m’intéresse (chateau de vincennes) sans doute.

Semaine 5

Semaine compliquée niveau entrainement qui intervient après la course des buttes Chaumont, et surtout je suis en déplacement professionnel à Arcachon. Il est donc plus difficile de m’entrainer.
Le lundi est donc au repos après la course. Le mardi je réussis a m’entrainer un peu sur le sable du bassin d’Arcachon. Du coup gros travail sur les jambes dans le sable et avec un vent retour à décorner un boeuf. Ce fût bien dur.
Le lendemain j’ai monté 2 fois la dune du Pilat sur laquelle j’ai pu me chronométré pour avoir une projection pour le kilomètre vertical. Gros travail sur les jambes aussi, il est d’ailleurs limite mieux et plus rapide de monté à marche rapide qu’en courant, car chaque appuie violent fait redescende le sable sous les pieds.
Par la suite je n’ai pu m’entrainer que le samedi sur 12Km, là l’entrainement est dur. Je me demande si 6 semaines sans vraiment de pause était une solution, on verra le WE prochain.

Semaine 6

Et voila on y est 6semaines d’entrainements intenses à suivre essayé de suivre, ce planning pour espérer approcher les 41’30.
Après une semaine 5 un peu light j’ai bien commencé la 6ème semaine. 2 gros entrainements pour bien se remettre dans le rythme. Un vrai changement par rapport à ce qui était prévu.
Je ne sais pas si j’aurais du car les entrainements de mercredi et jeudi on été très très dur. J’avais les jambes lourdes, des douleurs dans les fessiers et surtout au genou. Et oui cette douleur est revenue. Ce qui me rappel que même plus de 10ans après l’accident est encore là.
La petite séance de vendredi était là pour ne pas perdre l’influ et faire passer les courbatures s’il y en avait. Ce samedi je vais aller marcher pour dégourdir les jambes. Les jeux sont fait, on verra bien demain dimanche ce que la course donnera.

Je vous ferais un article bilan de ce planning d’entrainement, pour vous expliquer mon ressentis sur la longueur, ce que je changerais ou pas. Quels périodes ou entrainements ont été bénéfique pour moi et pourquoi. Un bilan en fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.