Semi-Marathon de Boulogne Billancourt

logo-smbbLe 18 Novembre 2018 C’était le semi-marathon de Boulogne Billancourt ou SMBB pour les intimes.

Plusieurs amis y sont inscrits, que ce soit pour leur record ou faire une bonne course.
Moi de mon coté rien de prévu je suis sur ma 7ème semaine de travail de foncier ayant pour but d’atteindre 5 séances par semaine avec une duré moyenne minimum de 1H45 par séance à un rythme cardiaque de 130 à 145 (70% de VMA à peu près).

Du coup quand on me propose un dossard je dis banco, mais comme à mon habitude en mode lièvre autour de 1H40

Je crois que ce semi, sera le 2ème seulement de ma vie !
Oui ce n’est pas forcément une distance que j’affectionne.

Me voila parti pour faire le lièvre à la base pour mon comparse de toute les courses qui espère faire moins de 1H40, vient se rajouter le deuxième acolyte de retour de son glorieux marathon de Athènes.
Voila que deux copines viennent se greffer à l’histoire autour de 1H41-42, on dit d’accord mais on n’a pas tous le même SAS.

Semi-Marathon de Boulogne Billancourt

pluieAutant vous dire que le temps est un peu à la soupe à la grimace, vent, pluie, froid, le temps que j’adore en fait !
Parfois j’accepte vraiment des dossards n’importe comment dans quoi je m’embarque en plus pas moyen de me défiler avec 3 personnes à lievrer.

Du coup j’ai prévu le sav Poubelle 100L par dessus le t-shirt et les gants.
Faut dire ca caille sévère une des copines n’a rien prévue, les vestiaires sont assez loin des SAS, elle c’est gelée pendant 1H avant le départ.

Finalement on ne retrouve pas la deuxième copine, on perd les deux comparses avant le départ, on n’est que 2 à entrer dans le SAS et à les remonter pour tenter de trouver les autres.
Ce qui nous occupe bien avant le départ, qui arrive très vite en fait !

Top à la vachette !

Bon les SAS sont en fait presque là pour décorer, parceque tu peux passer de l’un à l’autre sans vraiment de difficulté et tout le monde est balancé dans la course en même temps.

Du coup on se fixe 4’50 d’objectif avec une deuxième partie plus rapide.

A peine on a passé la ligne de départ qu’on m’appel, revoilà les deux comparses et leur temps de 1H39 en vue, on essaye de leur expliquer qu’on tente une négative split (c’est par ici pour ceux qui ne comprennent pas le terme), tout le monde est à peu près d’accord.

Bon ca se moque bien de moi avec mon sac poubelle, mais je me gèle et j’ai de la chance je récupère sur la route un bandana de l’épreuve pour le cou !

Semi-marathon de Boulogne Billancourt – la course

Parcours_SMBB_Ouais ouais je sais je raconte ma life, la course ca vient !

Le départ de cette course c’est la cata !
Regarde moi ce parcours, déjà c’est pas très sexy l’aller retour sur les quai mais le premier rond point c’est un peu la foire d’empoigne, j’ai bien du marcher sur un ou deux talon, et un peu plus loin en arrivant sur les quais là on marche quasiment !
Bon, ca tombe bien il y a des photographes (des potes pas les officiels)

Mine de rien avec toutes ces conneries, on a une petite dizaine de secondes de retard sur l’objectif après 2km !

Du coup les deux devant avec la descente sur les quais ils se sentent pousser des ailes et accélèrent pas mal !

Je sens que ca va vite je regarde la miss, et je lui dis

on les laisse tranquille là ils vont vite !

Tu m’étonnes qu’ils vont vite on est en moins de 4’40 pour le km 3 et 4 et ont arrive pas à les suivre.

Mais pas de panique le parcours est là pour nous faire ralentir!
Après s’être cogné de la balustrade en veux tu en voila comme point de vue et des travaux, voila qu’on va dans des toutes petites rues !
Allez qu’on se marche dessus !

Attention deuxième point photo pour la team Adidas Runners Odeon au km 4,5 , bon ca passe tranquille moi je suis en balade mais photo loupée ils étaient de l’autre coté de la route !

FB_IMG_1542657508841[1]

Mais c’est qu’on court toujours vite !
Là on est parti pour du sub 1H40, et voila que la miss elle se prend elle aussi pour un avion !

Hey Hey !
Tranquille

C’est quoi ton RP sur semi ?
1H45.
Bon ok ca peut passer mais va pas te cartonner sur la première partie.
Ca va ?
Oui oui ca va

Petite aparté

Si vous n’êtes pas habitué à de telle distance, que vous n’avez pas fait de marathon, attention au dessus de 1H30 de course ca peut devenir très très compliqué pour vous si vous partez trop vite.
Surtout si vous êtes habitués au 10km, la le semi ce n’est pas le même rythme.
Un départ trop rapide et ca peut être la cata autant que sur marathon.
Vous verrez c’était prémonitoire.

Comme un avion à Boulogne

On a toujours nos deux amis pas trop loin devant et on les voit encore, 5, 6 ,7 km, on est sur des bases de moins de 4’45, voir moins de 4’40.

Et là ca sent pas bon, la miss ne se sent pas bien à l’approche de l’hippodrome, avec la vue des autres coureurs qui arrivent dans l’autre sens c’est pas super motivant.
Et au 9ème elle m’annonce qu’elle à mal au ventre qu’elle ne sent pas bien qu’elle ne terminera pas.

Ouah, si tot dans la course, je la remotive en lui disant on va jusqu’au ravitaillement et au 12ème km comme le mardi

Là dans ma tête de lièvre, j’ai beau avoir l’habitude des craquages si tôt dans une course ca peut être vite compliqué.

Ont arrive au ravitaillement sans qu’elle ait tant que ca ralenti, je vais chercher à boire et là le drame elle marche ! AHHHHHHH Catastrophe, elle veut abandonner mal au ventre, mal au genou … bon là c’est la tête qui déraillent aussi.
Elle voit qu’elle n’arrivera pas à l’objectif donc elle craque un peu.

Une course en dent de scie

Je lui explique qu’il faut qu’on pousse jusqu’au 15, j’ai besoin d’une pause technique je la rattraperait qu’elle parte tranquille à son rythme.
Je la rattrape au milieu de la descente puis on va courir sur le trottoir gauche sur la terre pour soulager son genou.
Mais voila elle remarche, je la remotive en lui disant allez on va au 15ème et après on voit.

Nous revoilà sur les quais, on discute du pourquoi de comment, elle en a marre de rater toutes ses courses, et en creusant un peu je m’aperçois qu’elle est en sur-entrainement.

Le sur-entrainement

Et oui, les symptômes du surentrainement sont :

  • baisses des performances
  • baisse de la motivation
  • fatigue
  • perte de moral
  • sensibilité accrue

Et là c’est jackopt on a le combo, faut dire elle s’entraine vraiment beaucoup, course, boxe, yoga … ect …

Si ca vous arrive levé le pied, et surtout en endurance c’est 4 semaines d’entrainements une semaine off.
Par off j’entends moins d’entrainements qu’à l’habitude, sur des durées moins longue et des rythmes moins soutenus.
L’arrêt total n’est pas forcément conseillé.
Alors bien sur suivant les personnes les semaines off ne sont pas les mêmes si tu fais 3 ou 5 entrainements de 1 ou 2H !
A vous de vous limiter, car souvent on se sent bien et même on a envie de courir ou faire plus de sport après 3-4jours.
Exemple après mes 5 séances de 1H45 à 5′ au km, j’ai fais 3 sorties de moins de 1H15 à 5’30 voir plus cette semaine

Une fin de course compliquée

A peine le kilomètre 15 passé qu’elle marche, cette fois elle n’y est plus du tout et me dit de continuer seul.
Mais je n’abandonne jamais quelqu’un en tant que lièvre sachant que là je sens elle peut aller au bout.
J’essaye de lui expliquer à ce moment là qu’elle peut quand même battre son record, que dans 1,5km, il y aura les potes pour les photos.
Elle a du mal mais ca repart.

Cette fois pour la photo je suis taquet !

FB_IMG_1542665779884[1] FB_IMG_1542665797836[1] FB_IMG_1542665812032[1]

Je fais le show, tout le monde est dans l’ambiance ca lui remonte le moral, mais voila 200m après une monté et on remarche, il reste 4 km qui vont être très très long.
C’est l’explosion totale, je sais qu’elle terminera, pas elle, je la pousse, on est à 6′ au kilomètre au 19ème, allez plus que 10minutes on y va, elle sait qu’elle terminera, mais elle va encore marcher.

On passera la ligne en 1H45’40, ce fut difficile pour elle, moi du coup je suis à mon objectif de 1H45 pour cette séance, bon un peu moins soutenue que prévue mais c’est pas grave.

Bilan semi-marathon de Boulogne Billancourt

Mon avis sur la course est mitigé, le parcours n’est vraiment pas sexy, allez retour sur les quais, des travaux et courir au milieu des balustrades c’est pas mon truc.
L’organisation quand à elle est très bien, juste penser à mettre les ravitaillements des deux cotés de la route.
Coté lièvre, expérience compliquée, mais enrichissante, et le brunch d’après course m’a bien remplie le ventre !

Voilà voilà pour ce qui sera à moins d’un miracle ma dernière course de 2018 !

restez connecté pour l’annonce de mon énorme année 2019 à venir, je ne vous en dit pas plus pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.