10Km du tertre – Montmartre

montmartreDans ce défis les 10Km du tertre est une épreuve à part. Celle avec le plus de dénivelé, celle avec le plus beau panorama, et sans doute la plus dure.

Mais dans l’écriture de ce blog, elle restera à part aussi car je ne croyais pas que la réalité de la vie me rattraperait si vite, et frapperait proche de moi.
Et c’est avec une certaine émotion que je voudrais rendre hommage à cette personne.


A toi mon ami
Je voudrais rendre un hommage à un ami d’enfance, même si je ne le voyais très peu, j’avais tout de même souvent de ses nouvelles par nos mères. Cet ami est mort début février dans un accident de la route à l’age de 27 ans. C’était une de ces personnes avec un coeur en or, prêt à aider son prochain et jamais avare d’écoute et de joie de vivre. il était apprécié de toutes les personnes qui avaient la chance de croiser son chemin.
Mes pensées lors de cette course sont allées à toi, et toute ta famille. Tu es partis bien trop tôt, et j’espère que de là où tu es aujourd’hui tu protèges tous ceux qui te sont chers.

La course
Après cet hommage il est difficile d’écrire la suite de l’article, mais je vais m’y atteler car la vie continue, et que c’est aussi pour ceux qui ne peuvent plus courir que je le fais aujourd’hui.

Avant même de courir ça partait mal. Encore une fois ma tête en l’air m’a fait oublier mon téléphone, qui accessoirement est mon chronomètre. Mais heureusement, sur cette course j’étais accompagné de mon père, ma femme et ma tante. C’est ce dernier qui me prêta son téléphone pour que je puisse m’en servir. Résultat téléchargement d’appli de dernière minute et petit stress. J’en profite pour les remercier d »être venu.

10Km_montmartre_moiL’ambiance sur place est bonne, mais pour le départ personne n’y comprend rien. Il est affiché place du tertre mais on nous fait descendre devant les marches du sacré coeur. Sans doute pour faire une belle photo pour touriste. Heureusement la bonne humeur est là.

On nous expliquera que le départ est fictif et que seul notre passage sur tapis comptera. Bon déjà pour débuté il faut monter l’équivalent des marches du sacré coeur pour arriver place du tertre. Comme je ne comprenais rien j’ai mis plus d’une minute à passer la ligne de départ.

Ensuite on attaque une longue descente en prenant à gauche la rue Cortot. Je connais bien le quartier je laisse déroulée ma foulée de descente. Du coup sans forcer je remonte énormément de monde. 1Km de descente entrecoupé d’une toute petite remonté, résultat kilomètre avalé en 4’20. Je me dis à ce moment là que je pars beaucoup trop vite et je ne sais pas si je vais tenir, étant bien au dessus des 53minutes visées. Je croise durant cette première descente les lapins runners. Emporté par mon élan je ne peux que les saluer. Je ne les reverrais pas de la course. Dans ce même élan j’avale le deuxième kilomètre en 4’50. Je suis extrêmement au dessus de ce que je vise mais c’est de la descente surtout pour l’instant. Et le début du deuxième Km va me le rappeler.

Les choses sérieuses commencent. Ce pour quoi je suis venu est devant en cette fin de deuxième kilomètre. LA montée de Montmartre. Cette montée est en 3 temps.
10Km_montmartre_dénivelePremière partie un faux plat montant que l’on sent a peine au bout de 1,5Km sur 250mètres, suivi d’un plat très légèrement descendant. Ensuite au profit d’un virage à droite rue Caulaincourt au deuxième kilomètre, on entame une petite montée. Pour moi on n’est plus dans le faux plat montant, mais on est pas tout à fait dans la montée. Effort de 400mètres récompensé par une petite descente qui nous emmène au pied des choses sérieuses. Encore une fois virage à droite pour enchainer sur la rue Lamarck, puis rue du cardinal Dubois pour finir rue saint Eleuthere débouchant sur le coin de la place du tertre. En à peine 800mètres on monte plus de 40mètres de dénivelés,  et à chaque rue on augmente le pourcentage. Et je peux vous dire qu’on les sent. Du coup mon temps au kilo passe au dessus des 5minutes.
Lors de ce premier passage j’en profite pour repérer les distances de la ligne d’arrivée, et de profiter du paysage. Je n’en aurais pas l’occasion au 2ième et 3ième passage.

Fin de la première boucle, j’avais à la base peur du froid et de la pluie, j’avais donc mis mon coup vent et des gants. Je suis très frileux des mains. Du coup là j’ai trop chaud, ma femme et mon père étant sur le bord à l’arrivée je m’arrête et leur donne ma veste et gants et je repars. J’en oublie de prendre de l’eau car au final ce grand soleil m’a donné chaud.

Mon avance sur ma prévision est telle que je me dis que je peux passer sous les 50minutes. Mais après la deuxième descente je vais caler. Malgré une descente encore une fois effectuée tambour battant; 4’20.
La deuxième montée sera terrible pour moi. 5’10 et 5’35 au kilomètre. Un de mes objectifs était de ne pas me faire rattraper par les premiers. Et dans les 400 derniers mètres de cette montée j’entends; les premiers arrivent, les premiers arrivent. J’essaye alors de m’arracher pour passer avant eux la ligne. J’y parviendrais au prix d’un énorme effort et d’un essoufflement important. Ils passeront plus de 1minute après moi. Je dois alors m’arrêter au ravitaillement pour prendre un peu d’eau et reprendre mon souffle. D’ailleurs je pense que pour la suite du PRT un de mes objectifs sera de faire les 10Km sans m’arrêter au ravitaillement.

paris_running_tourJe ferais le dernier tour au moral, 3Km ou j’essaye de me caler sur ces 50minutes mais je n’y parviendrais pas. Enfin en temps officiel; 50’39; car j’ai tellement mis de temps à passer la ligne qu’en temps réel je suis en dessous 49’48. La dernière montée je la ferais à bloc en suivant 3filles que je doublerais sur la fin. Je remarque un point de repère du premier tour et j’accélère, je sais qu’il ne reste que 200mètres. Je passe la ligne exténué, heureux d’avoir battu mon objectif, mais malheureux de ne pas être sous les 50minutes.

Les souvenirs sur cette course sont immenses. Je la referais sans doute avec des amis. Le genoux à tenu, chose plutôt bonne aucune douleur malgré les pavés et les descentes. Par contre je suis complètement HS. J’ai divisé par deux tous mes entrainements de la semaine.

powered by EndomondoWPlogo

 

Sécurité routière

Pour finir je voudrais encore une fois revenir sur ces évènements tragiques de la vie. S’il vous plait quand vous prenez le volant ou le guidon, faites attention, l’alcool au volant c’est non, et les panneaux de vitesse ne sont pas là pour vous emmerder mais pour sauver des vies.
Derrières ces évènements tragiques, il y a des familles qui souffrent et des proches anéantis. Surtout faites passer le message autour de vous.

2 thoughts on “10Km du tertre – Montmartre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.