10Km de l’hexagone 2016 – récit

10Km_hexagoneLes 10Km de l’hexagone c’était le 26 Juin 2016 à Paris, enfin dans des dizaines de villes en France. Car c’est LA particularité de cette course c’est que le départ est donné simultanément dans plusieurs villes en France. Et c’est cela qui m’a attiré dans ce concept en plus de faire parti des courses du Paris Running Tour.

J’ai pris le départ de cette course que je n’ai pas fait l’an dernier avec une amie pour l’aider à atteindre son objectif de passer sous les 50minutes.
J’ai pris le temps de regarder le parcours et les aspects de cette course sans être à fond pour moi même mais pour aider au mieux mon amie

10Km de l’hexagone 2016 – le parcours

Je n’ai pas pris part l’an dernier à cette course et découvre le parcours, qui sera pour la même totalement inédit en 2016.

10Km de l'hexagone 2016 - parcoursLe départ est donné dans l’hippodrome d’Auteuil pour se diriger dans les bois de Boulogne et enfin revenir dans l’hippodrome.
Le parcours est plutôt plat avec un léger faux plat entre le 6 et 7ème kilomètre, mais rien de bien difficile.Le parcours est à 95% unique on ne repasse pas 2 fois par le même endroit sauf pour sortir et entrer de l’hippodrome.

Passons maintenant au bémol et oui il y en a !
Le départ se fait sur une contre allée sur laquelle on ne peut pas passer à plus de 5 sur la largeur. Autant vous dire il va y avoir embouteillage.
La fin du parcours sur l’hippodrome, zigzag entre les pistes avec des tours et des retours et détours qui donne une impression que la course ne va jamais terminer. L’arrivée sur la piste d’athlétisme est quand même un gros plus.

La vrai difficulté du jour sera le temps. Et oui malgré un parcours fortement ombragé la chaleur est présente et lors des portions sans arbre, surtout la fin sur l’hippodrome, le soleil fera monter sensiblement le thermomètre.

10Km de l’hexagone 2016 – le départ

Je vais sur cette course pour liévrer une amie en moins de 50minutes, je suis donc large niveau temps, mais j’ai quand même mon entorse aux doigts de pied, et ça fait déjà 2 jours que je suis au festival Solidays. Je suis large mais quand même faudrait pas je me blesse plus.

On nous a vendu sur cette course des meneurs d’allure qu’on nous présente. Mais surprise ils n’ont pas de flamme/drapeau/ballon pour qu’on les reconnaisse. Autant dire qu’ils ne servent à rien surtout dans notre « sas » carton_rouge50minutes qui est parmi les plus nombreux (2000 participants à Paris). Finalement ce sera pas si mal pour nous au moins pas de référence à part moi qui l’encouragerais pour son record.
Nous sommes invités à suivre le meneur d’allure et là surprise pas de vrai SAS et une ligne de départ pour 5-6 coureurs en largeur max ! On ne voit presque pas l’arche de départ. Non Franchement niveau organisation c’est pas top. Pour moi c’est carton rouge.

10Km de l’hexagone 2016 – la course

Le départ est donnée mon amie est très stressée je lui dis que tout ira bien. Nous allons mettre plus de 2minutes à passer cette arche de départ et les choses derrière ne n’amélioreront pas avant la sortie de l’hippodrome, soit environ 500mètres. Franchement le départ est désastreux, ça se marche dessus, se bouscule, bref le seul avantage, du coup on ne part pas vraiment vite 5’10 le premier kilo en ayant franchement accéléré les 300 derniers mètres. Ce qui sera confirmé par le deuxième kilomètre en 4’40 bien trop rapide. J’essaie pourtant de freiner mon amie en me collant à elle.

L’objectif est de la faire passer sous les 50minutes malgré un record à plus de 52. On a de la marge avec ce 2ème kilomètre d’enfer. Je ne la fais pas ralentir brusquement au risque de lui casser ce rythme.
Au profit d’un léger faux plat je lui conseille de ne pas forcer ce qui la fait naturellement ralentir en vitesse mais pas forcément en rythme. Nous baisserons le rythme lors du 4ème kilomètre.

La gestion des faux plats même léger, est quelque chose de difficile sur une course aussi rythmé que le 10Km, surtout pour les gens qui ne sont pas habitués. La difficulté est justement de ne pas perdre le rythme à la sortie. Souvent on se retrouve les kilomètres qui suivent avec des gens qui se sont, soit mis dans le rouge pour garder la même vitesse, soit qui ont trop ralenti et qui n’arrivent plus à accélérer ensuite.
A ce niveau j’ai bien joué mon rôle nous somme juste en dessous de 5min au kilomètre pour le 4ème et 5ème et largement dans les temps pour le record.

C’est à ce moment qu’arrive le ravitaillement. Je la préviens que je prendrais pour nous deux qu’elle ne doit pas m’attendre je la rattraperais.
Mais encore une fois quelle mauvaise organisation. Le ravitaillement est après un virage à gauche serré et petit où l’on doit rester sur le trottoir. Je me dirige du coté gauche et là plus un seul verre, obligé carton_rouged’aller cette fois ci à droite. Heureusement j’avais accélérée car à faire ce zig zag, je me prends des coureurs déboussolés par la chaleur cherchant de l’eau, et perd un temps de malade, qu’elle ne perdra pas en continuant. Je me tape un mini sprint pour la rattraper et lui donner son précieux breuvage.
Encore une fois c’est carton rouge (Pire les suivant n’auront parfois même pas d’eau car les verres n’étaient pas suffisant)

A ce moment nous sommes au plus proche du festival Solidays qui se déroule lui sur l’hippodrome de Longchamps et nous entendons la musique depuis la course ce qui est sympa et me permet de penser un peu à autre chose et surtout aux groupes que j’irais voir dans l’après midi. Quel WE de malade !

Le ravitaillement a produit un petit ralentissement dans notre rythme et nous passons lors de ce 6ème kilomètre en autour des 5’10, rien de trop alarmant nous avons une poignée de secondes d’avance encore. Mais la fatigue commence à se faire sentir du coté de mon amie qui n’a pas l’habitude de ce rythme soutenu. Sont corps commence à lui envoyer des signaux comme quoi elle va trop vite.

Il faut savoir que votre corps règle ses alertes en fonction de vos habitudes. Elle a déjà courue un marathon et plusieurs fois des 20Km à de bon rythme, j’estime qu’elle devrait pouvoir faire avec un peu d’entrainement rapidement 46minutes. Mais le corps lui n’étant pas habitué alerte qu’il ne connait pas ces sensations et qu’il faut faire attention. C’est là qu’intervient le lièvre/Coach, il sait comment vous pousser pour aller plus loin ou  ralentir quand il faut.

Arrive le dernier faux plat montant, à ce moment je lui dis de ne pas forcer et de se concentrer sur sa respiration, on va ralentir ce n’est pas grave, le record sera limite si la suite tient mais il sera là. Ce 7ème kilomètre se fait encore autour des 5’10 et elle sera tellement concentrée qu’elle n’entendra pas les encouragements.

Au début du 8ème nous entamons un demi tour pour rejoindre l’hippodrome, ceci a pour effet de voir d’autres coureurs et de rebooster le moral sur le fait que la fin de course est là. Le petit ralentissement précédent à fait son effet de reprise de souffle. Une fois dans l’hippodrome je teste ces ressources, j’accélère légèrement et l’encourage, en lui disant que son record va exploser (elle a coupé le son de son téléphone depuis le début de course et ne sait pas du tout à quel temps on en est). Elle réagit bien à la petite accélération; le 8ème est avalé en 5min, je continu, tout en veillant à ne pas la faire exploser, il reste encore 1500mètres, le 9ème passe en 4’55; le record va tomber.

10Km_hexagone_hippodromeMais, … , mais c’est quoi ce parcours final, ça monte, ça descend, ça va à gauche, à droite, ça croise des coureurs dans tous les sens, lesquels sont devant ou derrière, c’est quoi le bon rythme ? On en attrape le tournis. Effet immédiat elle commence à craquer, à moins de 1200mètres, elle va « vomir ». C’est à ce moment que mon expérience va jouer, on ralenti, un moment presque à l’arrêt à 800mètres. Au début de la course je lui avais dis,

 

Sur un 10Km à la fin de la course c’est dans la tête, tu dois te dire, combien de temps je suis capable d’être à fond, débrancher ton cerveau et y aller.

Je la fais donc récupérer pendant 1minutes (200mètres), sachant que l’entrée du stade va être là. Elle me dit qu’elle va vomir, je lui dis que c’est dans la tête. On va rentrer dans le stade il reste 350mètres, Je lui hurle c’est dans la tête maintenant, elle veut arrêter, il ne faut plus qu’elle pense à la douleur, je continue à la surcharger d’info, 250mètres, 150mètres c’est bon moins d’une minute maintenant à fond.

Elle est au bout d’elle même elle passe la ligne en un peu plus de 5’05 pour ce dernier kilomètre. On est en dessous des 50minutes contrat rempli !

The type: 754031465 is wrong

powered by EndomondoWPlogo

10Km_8ieme_medaille_faceDe mon coté malgré les 50minutes je crois que je marque 30pts au Paris Running Tour ce qui n’est pas si mal.

En plus d’une fin de parcours qui méritent un carton rouge, la médaille d’arrivée est un peu ship pour une si grosse organisation. C’est la même que les 10Km du 8ème.

Mon bilan de cette course a été franchement génial au niveau humain. Avec les 10Km de l’aphp et les foulées du 12èmes, j’ai découvert que j’adorais aider les autres à se surpasser. Par contre au niveau course en elle même y a pas mal de choses à revoir sur ces 10Km de l’hexagone 2016 pour l’édition 2017, comme le départ, le parcours d’arrivée, la médaille, les meneurs d’allures ….

Merci à #ar_bastille de m’avoir permis de gagner ce dossard et de faire le lièvre c’est pour ça #whyirunbastille

Je ne serais pas en état pour aider et moi même passer sous les 40min pour ma course la semaine prochaine lors des foulées France des iles.

paris_running_tour