VT Speed 3200 2018 – kilomètre vertical – récit

VT Speed 3200 2018 – Dionys

vt speed 3200 - dionysDionys, dit le blageur ! Ce mec n’arrête jamais, attention très second degré.
Si t’es à Paris viens faire un run Odéon avec lui tu ne vas pas t’ennuyer.
Quand on a cherché un 4ème pour compléter l’appart il a été tout de suite chaud pour l’aventure, limite plus que les autres. Il est toujours partant et ça, ça fait plaisir.

J’ai beau l’avoir prévenu que ça allait monter il a fait sans bâton !
Et bien bravo.

Allez je vous laisse avec son récit :

Bonjour à tous, par quoi commencer …
Ah oui quand Clément te propose grâce à un concours de circonstances de finalement participer à un week-end à val thorens en enchaînant kv et trail de 30km le lendemain, ok pas de soucis. Après tout je n’ai su que 2 semaines avant que je ferais le marathon de Paris.

Nous voilà parti une nuit de route et dans la matinée (le Vendredi veille de kv) arrivée à val thorens, on récupère l’apart petit tour au resto retrait des dossards.

Lla Clément nous montre la cime carron que nous devrons atteindre le lendemain.
On rigole mais on se dit que demain sa va être compliqué quand même, un mélange entre excitation et appréhension.
Je vous passe le détail des courses et de la coloc à quatre mec qui nous on rappelé certains cri d,’ar Paris.(Oui t’as raison Dionys, coloc à 4 mec c’est Pauline qui aurait apprécié)

Arrive le lendemain matin, je me prépare pour le départ avec mes collègues je blague déconne comme à mon habitude (thérapie pour évacuer le stress) puis nous partons sur la ligne de départ.

Nous arrivons tôt et partons devant, on patiente sur ma gauche Julien Chorier leader team hoka one qui viens de s’enfiler 293km 4 jours plus tôt je me sens tout petit.
Les mecs nous analyse pour savoir si on est des pros non non on est juste arrivé tôt mdr.

Puis viens le départ fictif 2.5 km d’échauffement histoire de se mettre en jambes.
Là j’arrive au départ, un temps magnifique la musique de game of thrones qui motive (Je l’avais oublié celle là !), tout le monde est de bonne humeur puis je lève la tête et me dit

c’est quand même haut. putain quelle idée.

vt speed 3200 - departEt bim c’est parti.
J’ai opté pour un week-end sans bâtons ni en trail ni au kv donc.
J’y vais en main libre, je cours sur le 1er kilomètres puis le sérieux commence au détour d’une télécabine.

La je sens que la prairie que je suis en train de monter va me faire mal et en effet c’est dur surtout pour mon organisme qui a du mal à s’adapter à l’altitude et m’oblige à faire des paliers dans cette 1ere partie

OK ya aussi le fait que je parle trop mais c’est une maladie contractée à l’enfance et incurable.

L’avantage c’est que ces paliers me permettent d’admirer le paysage à couper le souffle.
Soudain l’hélicoptère surgi fait des passages au dessus de nous pour nous filmer; l’impression de participer à une course retransmise en live.

vt speed 3200 - dionys arriveePuis j’arrive à la moitié au ravitaillement et je sens que finalement le corps c’est adapté je me remet donc à courir le contraste entre la brume qui nous attends et l’ensoleillement de la 1ère partie est saisissant; je monte, alterne entre course et marche puis arrivée en vue, la neige on tape un pseudo sprint histoire d’épater la galerie lol.

Au final 1h22 au chrono super heureux de retrouver les potes en haut.
Je suis le dernier des 4 mais peu importe l’essentiel n’est pas là l’aventure est ouf fier d’être arrivé vue de malade puis une aventure humaine excellente.

Pour conclure oui c’est dur mais pas infaisable et sa vaut vraiment le coup juste pour le défi au moins 1 fois dans sa vie de Runners n’hésitez pas.

Allez à mon tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>