VT Speed 3200 2018 – kilomètre vertical – récit

VT Speed 3200 2018 – Florent

vt speed 3200 - florentFlorent le ptit jeune bogoss (Pas vrai mesdemoiselles ?) de la bande, 28 ans, cours depuis plus de 3 ans en région parisienne sur des distances allant du 10km au marathon, lui aussi il fait parti de la bande Adidas Runners Odeon.
Il avait envie d’un nouveau défis, il est venu me chercher pour qu’on se fasse ce WE de folie Trail à Val Thorens.

Je vous laisse en sa compagnie :

Mon gout de l’effort et ma soif de nouveaux défis m’ont conduit à réaliser mon premier Kilomètre Vertical à Val Thorens…
C’était une expérience totalement nouvelle pour moi, courir (ou plutôt marcher) sur une courte distance (moins de 5Km) avec autant de de D+, je n’avais jamais fait ça !!

J’ai abordé l’épreuve avec pour objectif de me faire plaisir et donc sans trop de pression. La veille je me fait prêter des bâtons de trail, qui se sont avérés très utiles pendant l’épreuve.

Le jour J, il fait beau et soleil dans la station, mais la météo annonce un temps couvert dans la matinée. Je ne sais pas si je dois me couvrir, j’hésite à prendre une veste, il fait chaud, je reste en tshirt au départ.

Le départ est donné à 9h, on part à 2200m d’altitude.
Le parcours démarre sur une légère montée qui nous amène sur un plateau d’un petit kilomètre. Jusque là tout va bien, mais j’ai déjà perdu de vue mes camarades.
A la fin du plateau on attaque la partie qui pour moi a été la plus dure : remonter la montagne sur un flanc qui doit surement être une piste rouge l’hiver (Noir mon ptit flo, NOIR !!!).

Le soleil tape fort, il fait très chaud et je sue à grosses gouttes. Impossible de courir, mais pas question de s’arrêter, je marche par petit pas avec les bâtons et j’avance progressivement. Ca grimpe… longtemps… c’est tellement raide que je ne vois pas la fin de la montée.

Cependant je vois les panneaux tous les 100m de D+ qui permettent de nous situer sur l’avancée du parcours. Déjà 400m de D+ parcouru, je vois la fin de cette première grosse montée et j’arrive au ravito, où je bois eau/coca, et c’est reparti.

Le temps commence à se couvrir, on passe de l’autre côté d’un col, il n’y a plus de soleil, je suis trempe de sueur mais je me sens bien, les jambes sont bien réveillées, le cardio n’est pas trop haut et je n’ai plus chaud.

20180804_102458La suite du parcours a été je trouve plus facile : pentes moins raides, quelques portions à plat où on peut trottiner et récupérer tranquillement, et il fait bon.
Je trouve une bonne cadence de marche en m’aidant des bâtons.

L’arrivée approche, j’entends le speaker au loin, je marche encore plus vite.
A 50m je me décide à courir malgré la petite pente qui me sépare de l’arrivée.

Voilà c’est fait !!
Je termine mon premier KV en 1h14 !!

Pas de courbatures le lendemain, et heureusement car j’ai enchainé le lendemain sur un trail de 15km avec 700m de D+ !!

Puis vient le tour de Dionys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>