VT Crazy Cross 2017

IMG_3022Vendredi, premier jour aux VT Summit Games.
Après 8H de route, un départ à 3H du matin, levé 1H45, nous récupérons l’appartement et les dossards.

Sur la place Caron de Val Thorens le temps est splendide, il fait même chaud à 2300m d’altitude.
Nous n’avions pas forcément prévu de participer au VT Crazy Cross mais maintenant que nous sommes là et malgré le manque de sommeil pourquoi pas

 Le VT Crazy Cross c’est quoi ?

20170804_141544Alors les amis le VT Crazy Cross c’est un tout nouveau concept que seul les VT Summit Games proposent.
Il s’agit d’un run dérivé du border cross à ski, et quoi de plus logique pour la station de Jean Frédéric Chapuis double champion du monde de la discipline et champion olympique, de lancer ce concept. Il nous fera l’honneur de sa présence et de la présentation du circuit.

Pour cette course il s’agit de courir sur un parcours d’environ 400m, à 4 personnes. Mais bien sur le parcours est parsemé d’obstacles. Les deux premier étant qualifiés pour le prochain tour ! Et tant que tu n’es pas éliminé tu continus.
Vous ais je dis qu’il y a en plus un premier tour seul pour pouvoir faire les poules ?
Autant vous dire que physiquement faut envoyer, c’est le fractionné du trail pour moi.

Je vous parle rapidement des récompense car les trophées sont extrêmement design et jolis. (Je vous dis ces VT Summit Games sont au top et mérite d’être connu)

20170804_163334

Les pacours de ce VT Crazy Cross

Pour vous décrire le parcours, on commence à 4 en ligne pour passer par un tout petit passage et monter sur une sorte de dameuse en bois de 3m de haut, et en redescendre.
Ensuite on passe sur des poutres, plus ou moins inclinées, avant d’enchainer des passages de portes façon border cross et de se jeter dans une descente … savonneuse (petit cadeau de la station).

On attaque ensuite le plat … enfin pas tout à fait puisqu’il faut après avoir bien mis plein de savon sur ses chaussures monter sur des rochers et les traverser.

Puis demi tour pour remonter vers la ligne d’arrivée, avec une nouvelle pente savonneuse et des passages de haies en bois dans le sable, pour emmener vers le sprint final.

Dans mon cas j’ai réalisé 3 run autour de 1’10, et je peux vous dire que c’est super Fun mais super physique et le cardio monte très haut. Moi qui déteste d’habitude le fractionné j’ai été servi, mais j’ai bien rigolé.

Je vous laisse avec la vidéo d’un de mes runs sur ma chaine Youtube :

La course

Pour vous décrire un peu les sensations, ça part au sprint pour freiner passer la porte, puis monter sur cette espèce de dameuse, qu’on redescend illico. Le coeur est déjà à fond, je m’engage au sprint sur l’obstacle le plus, dur, les poutres, il ne faut pas tomber.

Puis à fond les ballon les virages et la descente savonneuse, que je n’ai pas réussis à passer une fois correctement, je me suis étalé. Les rocher très glissant, le souffle est court je suis à mi parcours !
On entame la monté, encore une pente savonneuse. Qu’est ce que je suis mauvais je me fais encore doubler!
Allez hop on arrive au barrière et là le drame …. Le concurrent m’éjecte quand je tente de le doubler d’une poussette du bras alors que je suis en l’air. Je retombe à coté du parcours, loupe la 2 ème des 3 barrières, ca crie au scandale parmi les supporters. Qui pour moi, qui pour l’autre.

Je finis 2ème et donc normalement qualifié. Les juges se concerte, l’autre est disqualifié pour geste antisportif (bon j’en fais des tonnes on reste dans l’amical)

Je suis cramé je dois encore faire une course.

Les courses se poursuivront jusqu’aux finales homme et femme, toute deux gagné par des jeunes.

Les prix et cadeaux sont remis, je repars avec un beau bandeau pour l’hiver.

IMG_3082

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>