Via Alpina – Guillaume Arthus

Il faut que je vous parle du film Via Alpina de Guillaume Arthus alias Runnexplorer.
Je vais vous en parler non pas parceque je connais le bonhomme grâce au groupe Adidas, mais plutôt parcequ’il a réussis l’exploit de me faire retourner dans une salle de cinéma. Et la dernière fois ca datait de 2015. Comme bon traileur qui se respecte je préfère l’extérieur à bouger que l’intérieur sombre assis. Mais passons et revenons à Via Alpina

Via Alpina c’est quoi ?

La Via Alpina c’est, enfin ce sont des chemins de randonnés qui traversent toutes les Alpes.
Qu’on s’entende bien, pas seulement les Alpes française, non, toutes les Alpes européennes.
Il existe 5 parcours différents que vous pourrez retrouver sur le site dédié Via Alpina.

Guillaume Arthus a lui réalisé le parcours rouge d’environ 2650 km et 170 000 mètres de dénivelés positif (et négatif aussi). De cet exploit réalisé en 1064 h (un peu plus de 44 jours) il en a tiré un film documentaire dont je vais vous Parler

Via Alpina le film

Comme je vous le disais pour m’attirer dans une salle de cinéma il faut du courage. Il y en a qui essaye toujours et beaucoup ont jeté l’éponge.
Un coup de chance pour Runnexplorer, cette année peu de course, les bars et resto ferment tôt et puis j’ai un peu entendu parler de l’histoire depuis l’an dernier puisqu’il l’a bouclé en même temps que j’ai bouclé mon grand raid. A la sortie du confinement en mai on c’est retrouvé sur une terrasse de bar un peu par hasard … ou pas … pour les personnes qui connaissent le lieu et on a parlé un peu trail.
La première du film avait été repoussée à cause de ce confinement et ce 25 Septembre, pour la deuxième tentative de première, ca tombait bien dans mon planning pour me donner envie de revoir les montagnes par procuration.

Le film dure 55 minutes et retrace les moments de cette aventure hors du commun de 45 jours à travers toutes les Alpes.
Il a été suivi par le studio Peignée Verticale, ils en ont un peu chié à le suivre, faut dire qu’il avance le bougre. 45 jours est sans doute le record pour cette traversée qui se fait normalement en 161 étapes. Lui il a bouclé près de 60 km par jour avec le dénivelé qui va avec.

Dans le film vous y retrouverez sa préparation, qui a durée, 5 ans. 5 ans pendant lesquels il a fait des courses toutes plus folles les unes que les autres, comme courir dans un tunnel pendant 48h. Mais aussi testé et fabriqué lui même son matériel en fonction de ses besoins.

Bien sur vous y verrez des plans à couper le souffre sur les paysages grandiose qu’il a pu traverser et rien que ca, ca vaut le détour.

Mais il y a une toute autre dimension pour moi dans ce film, qui fait echo à un projet que je termine aussi et dont je vous parlerais bientôt.

L’aspect Humain et Aventure.

On y voit que malgré toute la préparation, il y a des ratés, avec des refuges qui ne sont plus tenus, des moments de galères à ne pas vraiment savoir où dormir, de la perte de matériel, jusqu’à la perte de son signal par son assistance qui ne savait plus où il était pendant 24h. J’imagine l’angoisse pour eux.
On y voit un gaillard, qui découvre certainement ses limites, avec des craquages somme toute logique qui le rende encore plus humain. Ce n’est pas une machine qui traverse les Alpes, c’est l’aventure humaine d’un mec qui c’est lancé dans l’inconnu malgré ces certitudes.

L’avantage de l’avant première c’est que du coup il était là pour en parler ainsi que l’équipe de tournage et sa famille. Beaucoup de chose ont fait écho pour moi à ce que j’avais pu vivre lors de la Diagonale des Fous, mais sans aucune mesure avec ce qu’il vient de réaliser. A chacun ses exploits, mais il faut se lancer !

Je connaissais un peu le bonhomme avant et je le vois après, ce sont des aventures qui vous change, pas totalement certes, mais dans le bon sens ca va de soi.

Le film est magnifique, le montage superbe, si vous avez envie de le voir chez vous tranquille il est disponible sur Vimeo.
Je ne touche rien à vous proposer ca, je vous le propose car j’y retrouve tout ce que je cherche dans ma pratique du trail, et si je n’ai pas réussis à vous convaincre le trailer le fera peut être :

VIA ALPINA from Guillaume Arthus on Vimeo.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.