stage de trail – VT BOOST CAMP 2019 – Jour 5

Et voilà, on y est, c’est déjà le dernier jour de ce stage de trail à Valthorens.

C’est aussi aujourd’hui que les potes arrivent pour le kilomètre vertical de Samedi et le trail de Dimanche, ca va être un peu la course pour moi, entre récupération des clés d’appartements et déplacement des mes affaires.

Après une sortie longue incroyable avec Julien Chorier, qui restera sans doute le grand moment de ce stage il reste encore une journée à vivre pleinement

Jour 5 stage de trail – VT BOOST CAMP

Le programme du jour

Le matin – Atelier performance : mieux courir

Ce matin c’est l’atelier performance : mieux courir !

Ah j’aime l’intitulé, et je le prône souvent haut et fort. Parce qu’à Paris dans les différents groupes de runners que je croise, ou avec lesquels je cours, j’en vois de la (grosse) connerie niveau entrainement.
Et la première c’est cette sacrosainte idée que le fraco y a rien de mieux pour progresser !

Mais pourquoi voulez vous, vous tuer (le plus souvent sur une piste à faire le hamster) alors que vous courrez mal (pose de pied, foulées …) et que vos muscles ne sont pas préparés à de tels efforts ?

Je le redis, vous n’êtes pas des pros et la blessure n’est pas loin …

Donc aujourd’hui RDV sur un endroit à peu près plat de Val Thorens à 2400m d’altitude non loin de l’arrivée de l’avant dernière étape du tour de France voyant couronner Egan Arley Bernal Gómez, colombien de son étant. (Et oui il n’y a pas que le running dans la vie)

Avant de commencer échauffement en ce rendant depuis l’office de tourisme jusqu’au lieu des exercices. Aujourd’hui on a récupéré du monde venu pour cette seule séance.

Ensuite en maitre de cérémonie Jean Pierre et un stagiaire de marque Julien Chorier ! Et oui, Julien nous l’expliquais il vient du vélo, c’est mis au trail sur le tard (après 20ans) il a un gros cardio, mais un gros défaut, sa foulée.
Aujourd’hui il endosse donc sa tunique d’athlète à l’écoute et participe avec nous à la séance.

La première partie de séance se composent de différentes gammes pour nous faire travailler pose de pieds et foulées.
Il est très drôle de voir Julien galérer sur certains mouvements, pour une fois que je fais mieux que lui durant cette semaine LOL
S’en suit plusieurs exercices en duo théâtre de franche rigolade.

ensuite un dernier échauffement pour arriver à la partie de séance que je n’aime pas … le 30/30 !
Et comme j’en fais jamais, j’ai du mal à comprendre la séance que je me fais d’ailleurs réexpliquer plusieurs fois.

Jean Pierre a disposé au sol des plots correspondant à des allures tous les X mètres et en 30 secondes on doit atteindre son plot, puis s’arrêter 30 secondes avant de repartir dans l’autre sens. Faire 10 aller retour soit 20 fois à fond.
Avec Jean René on hérite du 18,5km/h (suite au test ascensionnel du 3ème jour), pendant que Julien Hérite de 21,5km/h.
A savoir qu’à Val Thorens on est 10% en dessous de ce qu’on devrait faire au niveau de la mer.

Je peux vous dire que le cardio il est monté à bloc, Jean Pierre qui avait des doutes sur le fonctionnement du cardio poignet du FitBit là il a eu la démonstration de son fonctionnement.

Je ne ferais que 12 fois 30 secondes ayant les trails du WE, on s’arrêtera tous à des moments différents avant un retour au centre de la station pour de nouveaux exercices de gainage, pliométrie et étirements avec vue sur les montagnes.

Ce sera tout pour cette matinée, et s’en est terminé pour les exercices en extérieur pour ce stage de trail à Val Thorens. Il reste une dernière séance bilan et comment fabriquer son plan d’entrainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.