revente dossard – l’hypocrisie générale

dossardIl y a un sujet dans le monde du running dont tout le monde ne parle en off mais dont personne ne veut parler en vrai.
La revente de dossard pour une course.
Avec l’augmentation des participants les organisateurs ont senti le filon et les frais d’inscriptions aux courses augmentent d’année en année. Et pour les plus populaire il faudra bientôt s’inscrire un an à l’avance si ce n’est plus.

La flambée des prix des courses

Quand on parle d’augmentation des prix totalement folle voici quelques exemples :

  • Marathon de Paris (plus de 20% d’augmentation)
    • 2010 : 58 à 90€
    • 2016 : 79 à 109€
  • La Parisienne (de 15 à 40% d’augmentation)
    • 2010 : 35€
    • 2016 : 40 à 50€

Voila pour les grandes courses Parisienne, mais c’est pareil pour les petites :

  • Les foulées du terte (plus de 15% d’augmentation)
    • 2014 : 13€
    • 2016 : 15€

Sauf que la course à pied ce n’est pas un concert, un match ou tout autre manifestation.

  • Marseille Cassis (plus de 50% d’augmentation)
    • 2010 : 30€
    • 2016 : 48€

Et je ne vous parle pas des trails qui eux sont contraint en nombre pour préserver la nature.

Bien sur si les prix augmentent c’est qu’il y a de la demande. On ne peut pas toujours critiquer les organisateurs. Si les courses ne faisaient pas le plein à ces prix, ils n’augmenteraient pas. Pour le coup je suis plutôt coté organisateurs, et c’est un peu hypocrite de la part des coureurs de crier à l’arnaque.
Moi même je ne participe pas à la plus part de ces courses trop cher et préfère les petites organisations, dont le prix augmente moins rapidement.

Pour la plus part de ces courses populaires les gens se ruent sur les dossards et les inscriptions sont vite closes plusieurs mois à l’avance. Mais une courses n’est pas un concert, un match ou un spectacle. Ca demande de la préparation et les aléas pour ne pas pouvoir y aller sont nombreux suivant les courses.
Aux aléas classiques, indispo perso etc… il faut ajouter maladie, blessure, manque de préparation pour les courses les plus longues type 20Km, semi, marathon ou trail.
Là ou vous pourriez revendre votre place de concert facilement au prix, pour une course une blessure dans les dernières semaines de préparation le prix du dossard peut baisser. Et plus la course demande de préparation plus le prix baissera à l’approche de la course.

Alors pour ceux qui se foutent d’avoir leur nom sur le dossard ou le classement mais qui veulent participer avec des amis inscrits mais dont le prix les rebutait c’est la chasse aux bonnes affaires.

Revente de dossard l’hypocrisie des organisateurs

marathon-connecte-marathon-de-paris-2016A une semaine du marathon de Paris c’est la foire aux blessures. La plus part des gens suivent des programmes depuis des mois et ne veulent pas en déroger même en cas de petite douleur. Et en général à ne pas écouter son corps ça fini par casser. C’est sans compter sur les personnes qui ne seront plus disponibles et la horde de dossards en vente afflux sur des forums off malgré l’interdiction. Et oui quand on paye 109€ pour rien on a  un peu les boules et on aimerait retrouver sa mise.

Des sites d’échanges et de ventes officiels se développent (lucky it, plan D ….) mais les organisateurs rechignent, mais pourquoi?

Pourquoi refusent il la vente? La première raison invoquée des organisateurs est qu’il faut un certificat médical et que la revente entre particulier ne permet pas de le vérifier. Soyons clair, pour la plus part des courses complètes il s’agit de courses de 20Km et plus, et en général les gens se présentant à ces courses ont un certificat médical en bonne et due forme, même ceux voulant acheter en dernière minute.
Il ne resterait plus qu’a vérifier l’échange … L’argumentation des organisateurs sur ce point est qu’ils ne peuvent pas le faire, ça leur couterait trop cher. Mais des sites internets se proposent de le faire alors pourquoi ?

Il y a d’autres raisons beaucoup moins avouables.

  • La revente d’assurance annulation qui ne fonctionnent presque jamais de toute façon. Exit les problèmes perso, les déplacements pro … et plus surprenant les blessures dans les dernières semaines. Elle en serait encore réduite.
  • La rareté du dossard qui fait augmenter le prix dès le début. Si vous avez une hésitation sur la date et que vous avez un choix peu être plus tard, vous prendrez le risque d’acheter plus tard. C’est une perte pour l’organisation
  • Les limitations administratives. Vous ne le savez peut être pas, mais pour le marathon de Paris, la préfecture autorise 45 000 à 50 000 personnes sur la chaussée. Mais ils ont vendu 57 000 dossards, mais pourquoi. Les statistiques pardi. Les organisateurs comptent sur les défections pour vendre des dossards en plus. La moyenne est de 13% de personnes ne venant pas et ça augmente pour les marathons. C’est la même chose pour les boites de nuit 110% d’entrées sont vendues par rapport à la capacité, tout le monde ne sera pas en même temps dedans.
    Du coup s’il y a revente le taux de défection diminuent et le nombre d’inscrit doit diminuer et les revenus baissent.

revente dossard – l’hypocrisie générale

Vous l’aurez compris entre des coureurs qui trouvent le prix des courses toujours trop cher mais qui y participent toujours; enfin quand ils ont un dossard; mais qui aime racheter des dossards moins cher en off et des organisateurs qui veulent conserver leur marge financière, le problème de la revente de dossard n’est pas près de se régler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>