Retrospective running 2017

recourir_2017La fin de l’année 2017 approche, j’ai effectué mon dernier run en extérieur ce mercredi avec la Team Adidas Runners Odéon chez nos copains de République, il est temps de regarder dans le rétroviseur pour faire une Retrospective running 2017.

Si vous me suivez sur Instagram, je vous ai proposé avant noël une photo représentant le mieux chaque mois de l’année.
Bien sur il n’y a pas eu que ces photos, ou que ces évènements. Il m’a été parfois difficile de choisir.

Avec plus de liberté sur le blog je vous propose de revenir sur cette année 2017

Chaque année vous êtes de plus en plus nombreux à me lire ou me suivre, pour preuve plus de 10 000 cette année pour près de 24 000 pages (d’après google)! C’est énorme et je ne pensais pas toucher autant de monde.
Je vous remercie et vous me donnez envie de continuer année après année.

Vous avez été très nombreux à venir pour la page sur les groupes pour courir à Paris, alors ne soyez pas timide la prochaine fois que vous venez courir avec les adidas Runners à Odéon venez me dire bonjour, on vous accueillera bien.
Mais vous avez aussi été nombreux à venir pour savoir comment recourir après un accident une blessure etc… et j’espère avoir pu vous aider ou vous donnez au moins envie.

Maintenant j’ai envie de vous parler de mon bilan running 2017, parce qu’après avoir un peu regardé dans le retro pour les photo Instagram, je me suis rendu compte que mon année 2017 a été riche, très riche en running, émotions, records et rencontres, tout ça confirmé par les statistiques de mon appli.

Mes courses 2017

Mon début d’année c’est concentré sur ma préparation au marathon de Paris 2017, le jour de mon anniversaire. Du coup très peu de course au programme. En janvier j’ai terminé la préparation vitesse par les 10Km du 14ème avec un très joli 43’04, avant de me faire une fracture de fatigue au 4ème métatarse début février.
J’ai bien cru ne jamais courir ce marathon. Mais grâce à un super podologue et une rééducation éclair j’ai pu prendre le départ et terminer ce marathon en moins de 4H malgré une énorme contracture au 38ème Km, tout ça entouré de ma famille et de mes amis (Big up Xav cette année c’est ton tour)

marathon_paris_2017_arrivee

2 courses en 4 mois on a déjà vu plus compétiteur!

Il faudra attendre le mois de mai pour m’aligner sur une autre course.
Ce sera une course gratuite fin mai avec les amis, les 10Km de l’APHP qui ne feront que 9Km, mais pour lesquels on c’est bien amusé.

Pourquoi je fais si peu de course; tout simplement parceque je marathone pardis !
Et oui au mois de Juin j’ai décidé de courir pour le compte d’une association, le club des sports de Chamonix, ce qui devait être ma course la plus difficile de l’année.
Mais avant ça place à l’entrainement.

Ma sœur voulant se tester sur 20Km, je me propose de faire le lièvre le lendemain des 10Km de l’APHP. Bon soyons clair, nous n’avons pas le même niveau et cette grande classique que fut la Paris Saint Germain en Laye a été sous le signe de la sortie longue, lièvre, porteur d’eau. Ma soeur finira en 2H05 ce qui est franchement bien pour une première !

20170521_102445C’est en juin que je me suis élancé sur la distance du marathon pour un marathon du mont blanc exceptionnel. Première grande aventure trail depuis mon abandon au trail de la Vésubie l’année dernière. J’ai complètement mal géré ma course, mon sac et mes ravitaillements. Mais quelle aventure, j’irais au bout de moi même pour finir en 8H30 complètement exténué. Cette course m’aura énormément appris sur la gestion en trail.

Il faudra attendre le mois d’Aout pour que je me remette sur une course. Et cette année 2017 sera sous le signe du trail certainement enfin on verra plus tard !

Me voici donc en famille et avec amis sur les sommets de Valthorens pour les VT Summit Games. Au programme 3 jours de courses du vendredi 4 au dimanche 6 aout.
Le vendredi sera un amuse bouche qui cassera bien les cuisses au final avec une épreuve, le VT Crazy Cross, qui ressemble à du fractionné pour traileur mixé avec du boarder cross en ski. Dont vous pouvez retrouver ma vidéo de la finale sur ma chaine youtube.
Bravo aux filles qui se classeront toutes les deux 3 ème de cette épreuve avec un joli trophée à la clef et de quoi les reconnaitre tout le WE (Merci au speaker !)
Le samedi place à l’emblématique kilomètre verticale, le VT Speed 3200,  entre 2160m et 3160m d’altitude pour finir avec une vue à couper le souffle sur le plus beau panorama des Alpes et le mont Blanc. On a faillit louper le départ, la course c’est fait avec un soleil radieux et sans neige cette année. J’ai complètement explosé dans les 200 dernier mètres de dénivelé de la course. Mais j’ai finis le premier des potes en 1h08.

20170805_140752Dimanche place au clou du spectacle, 30Km pour les mecs, les filles ont préféré repos et 15Km avec le VT Pursuit Trail. Encore une fois on a touché les sommets avec un passage lunaire sous le glacier du Peclet à 3000m, avant un descente non stop de 800m de dénivelé et un tour de lac digne de Hitchcock. Après avoir ouvert la route vers les sommets, me faire une entorse dans la descente, pour ensuite rattraper mon pote autour du lac, j’ai totalement craqué à 3km de l’arrivée. Je finirais au sortir de la brume en 4H11 ces 30Km et 1500D+.

IMG_3334S’en suit la pause estivale bien méritée qui me verra bloquer à Cuba au milieu de l’ouragan IRMA.
Au retour des vacances le rythme va s’accélérer, alors que seul Marseille Cassis était au programme initialement.

Une semaine après mon retour mi-Septembre et pour le compte de la team Odéon j’aurais la chance de participer à la grande classique Paris Versailles. Départ en SAS préférentiel, les jambes sur la première partie sont, là. S’en suit la monté des gardes, qui sur le papier pour un traileur n’est pas grand chose, mais voilà, les jambes ne sont pas là, c’est difficile, j’en chierais et pesterait sur les 300 derniers mètres non prévu (pour moi) pour passer sous 1H15. Un super moment avec les potes de la team.

Arrive enfin l’objectif sportif de l’année. Marseille Cassis. Avec Xav on c’est entrainé pour 1H30, sur ce 20Km quelque peu particulier, puisqu’il monte pendant 10Km pour descendre les 10 suivant. Enfin pas cette année, l’arrivée ayant été modifiée on remontera sur 1Km au 18ème.
On se retrouve avec tous les amis de Paris sur le départ de cette course. Bon nous on est dans le SAS 2H on a merdé les justificatif, mais qu’à cela ne tienne, la fête sera bonne. Après un lièvrage sur 6 – 7Km Xav décramponne dans la fin de la monté. De mon coté je bascule avec un peu de retard sur l’objectif initial et passe la surmultipliée dans la descente. Les 10 dernier kilomètre malgré la petite remonté seront avalés en 41 minutes. Résultat 1h30’16, objectif presque atteint mais atteint quand même.
Nous nous régalerons d’un burger en bord de plage bien mérité sous un soleil magnifique.

20171029_141901(0)A la sortie de Marseille Cassis, j’ai les jambes de feu et le moral à bloc et décide de m’inscrire au trail des chataignes sur Argenteuil qui a lieu 2 semaines plus tard. Le temps était parfait pour un enfer d’eau, de boue et de grêle. Plus de 4H pour mettre fin à ce calvaire de 32Km pour 1500D+.

20171112_133820Et voila qu’entre Marseille Cassis et le trail des châtaignes je gagne le dossard de ce qui sera THE course de l’année, mon grand défis encore plus grand que le marathon du mont Blanc.
Grâce à i-run j’ai gagné un dossard pour la SaintéLyon. Tout le monde m’a bien sur demandé sur quelle distance. Et bien j’ai choisi celle de 72Km, la complète. Et voila j’ai moins d’un mois pour me préparer, le trail des châtaignes aura été un bon entrainement.

Mais avant la SaintéLyon, j’ai le droit à un bonus, les boucles du 17ème avec la team Odéon. Voici un 10Km dans Paris pas si plat que ça, dans le froid, avec la team encore une fois. Grosse ambiance et surtout chose complètement inattendue, à la fin des 2 boucles de 10Km claquage de RP en 40’58 !
Le RP venu de nul part à 1 semaine de la SaintéLyon qui augure de bonnes choses … enfin y a 62Km de plus quand même dimanche prochain.

20171202_220716(0)Comme je le disais j’ai clôturé cette année par la doyenne des trails en France et une grande classique La SaintéLyon.
Et comme j’ai de la chance, le temps est au RDV. Il a neigé avant il fait froid, entre -6 et -10°, le ciel est à peu près dégagé et c’est la super Lune. Un paysage idyllique lors de cette nuit du 2 au 3 Décembre, où nous loupons avec Charles complètement le départ. Plus d’1H à attendre dans le froid que notre vague, la dernière, parte à 00h20.
Mais les monts du Lyonnais enneigés et éclairés par cette super lune me feront oublier le froid, tout autant que les spectateurs massés le long du parcours à nous attendre dans la neige et nous encouragés.
Même les toboggans de glace, mes nombreuses chutes n’auront pas le dessus sur ma motivation.
Charles qui court avec moi sa 2ème SaintéLyon me sera d’une grande aide psychologique entre le 45 et 62ème kilomètre lors des mes 2 fringales qui m’emmèneront au bout de la nuit pour qu’au levé du jour nous voyons pointer Lyon au loin. L’envie de bien faire et de bien finir nous pousseront sur un sprint final pour passer sous les 11H de course ou plutôt d’aventure incroyable.

Je clôture mon année de « compétition » de façon incroyable et inoubliable avec cette SaintéLyon 13ème course de l’année. Qui à dit que le chiffre 13 portait malheur ?
Voici les liens vers mes récits

  1. 10Km du 14ème
  2. Marathon de Paris
  3. 10Km APHP
  4. La Paris Saint Germain en Laye
  5. Marathon du mont Blanc
  6. VT Crazy Cross
  7. VT Speed 3200 – Kilomètre vertical
  8. VT Pursuit Trail
  9. Paris Versailles
  10. Marseille Cassis
  11. Trail des châtaignes
  12. boucles du 17ème
  13. SaintéLyon

Mais pour en arriver à toutes ces courses il faut que je vous parle de mes entrainements et de mes rencontres qui auront été plein de surprise encore une fois cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>