Premier cours de body combat

bodycombatAprès le premier cours de bodyscult j’avais quand même quelques courbatures, je ne voulais donc pas enchainer 2 jours après avec le body combat, j’ai donc espacé d’une semaine les deux entrainements.
Le body combat c’est mon dada. J’en faisais au club med gym et j’adoooorrrrrraaaiiiissss ca.
J’y allais avec un grand plaisir même seul. Autant vous dire que mes attentes étaient grandes.

Malheureusement la déception était au niveau des attentes.
Déjà l’heure du cours pas très pratique au travail de 13H à 13H45, on hésite entre manger avant ou après, mais manger avant c’est pas terrible, alors on mangera après.
Je sais qu’il ne faut pas se fier aux apparences; mais bon; vous arrivez dans un cours de body combat, la prof est petite, un peu enrobée, avec une chevillère, elle vous explique avec un accent belge que c’est à cause d’une ancienne blessure et que c’est son cours de reprise avec vous. Là franchement déjà je le sentais mal.

Et bien cela c’est confirmé tout le cours. Elle ne donnait pas les exemples et en plus annonçait les mouvements une fois qu’elle les avait exécuté. C’était un grand bazar.

Les 45 min me paraissent longues j’essaye de transpirer un minimum, mais rien n’y fait, je n’arrive pas à me motiver.
Une fois le cours terminé j’hésite franchement à y retourner, j’en suis extrêmement déçu. Mais dans les vestiaires je ne suis pas le seul à me plaindre et apprend que normalement il y a une autre prof et qu’avec elle c’est terrible, voir même épuisant et dur. Je me dis que ce serait bien d’avoir un cour avec cette prof. Au vu de la prestation du jour, je me dis que je pourrais tenter le cour du lundi de bodyscult et le cours du mercredi de body combat sans trop me fatiguer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.