Matériel diagonale des fous – Ultra-trail

Un Ultra Trail ça se prépare, et parmi les préparations il  y a bien sur le matériel.

Ce n’est pas à l’écriture de cet article que je me suis dis il faut tel ou tel matériel, non tout est déjà testé, retesté, sur d’autres trails comme l’UTPMA.
A 10 jours de la course je suis plutôt dans le peaufinage.
Mais j’avais envie de vous parler du matériel diagonale des fous que je vais prendre

Matériel obligatoire

Comme dans tout trail il y a du matériel obligatoire. Et surprise à la diagonale il n’y en a pas tant que ça.

  • 1 lampe frontale ou torche avec piles ou batteries de rechange
  • 1 couverture de survie d’une dimension minimum de 1,4m X 2m
  • 1 réserve d’eau d’un minimum d’un litre
  • 1 sifflet
  • 2 bandes élastiques adhésives,permettant de faire un bandage ou un strapping d’une longueur minimum de 2,50 m. et de 6 à 8 cm de largeur.
  • 1 réserve alimentaire constante et suffisante pour relier les points de ravitaillement
  • 1 vêtement de pluie imperméable avec capuche, et coutures thermo-soudées.
  • 1 vêtement chaud type « seconde peau » à manche longues en tissus technique adapté
    à l’environnement
  • 1 gobelet par personne (réutilisable)
  • 1 pièce d’identité

Voici le matériel pour lequel j’ai opté

Lampe frontale

J’ai opté pour la Petzl NAO +
J’aurais pu opter pour sa petite soeur la ACTIK CORE, mais ce qui m’a fait choisir la NAO+ c’est le serrage au dessus de la tête, la lumière rouge arrière, la puissance beaucoup plus importante pour profiter du paysage et la durée de la batterie.

Depuis mon achat Petzl a sortie une lampe plus puissante et plus endurante la switft-rl, mais sans lumière arrière et serrage au dessus.

Comme je pars pour 2 nuits à minima, plus un ébut de 3ème il me faut 3 batteries. J’ai donc acheté une supplémentaire et m’en suis fait prêter une autreLe sac de trail

Alors c’est pas indiqué, mais bon faut bien mettre quelque part tout le matos qui va suivre !
J’ai un Salomon skin 5L depuis des années, dont je suis hyper satisfait, poche, simplicité ect.. seul bémol rentrer les gourdes.
C’est pourquoi je me suis penché sur le ADV SKIN 12 SET.
Et là c’est un peu la soupe à la grimace. Ils ont totalement revu leur sac par rapport aux anciennes versions et j’en suis extrêmement déçu. J’ai retenu 3 améliorations, une pour le tuyau, l’autre pour les gourdes et enfin une partie étanche. Toutes les autres poches c’est la cata, sans parer du système de fixation. Et au prix du sac, je n’ai pas pu m’en prendre un autre.
L’ancien était vraiment plus pratique. Je vous laisse juger des deux modèles (à gauche l’ancien, à droite le nouveau). D’ailleurs je serais content de connaitre votre avis si vous avez le nouveau modèle.

 

 

 

 

 

 

 

Le principal soucis est qu’une fois les gourdes mises, et le sac arrière plein, ca tire sur le sac, tout devient tendu, et il est presque impossible d’accéder à l’intérieur des poches les ouvertures étant totalement plaquée. Pour moi c’est vraiment un échec ce sac.

Avec le sac vient, le sifflet, la couverture de survie et les réserves d’eau, à savoir 2 flasque de 500ml pour moi et la poche de 1,5L, dont j’expliquerais l’utilisation plus tard.

La veste anti pluie

Je peux vous dire que pour la trouver et me décider j’ai galéré.
Pas une à ma taille où correspondant à mes attentes.
C’est finalement au vieux campeur sur un vieux stock qu’ils avaient récupéré que j’ai trouvé mon bonheur (très cher).
Le nouveau modèle a été resizé, mais les bras et la veste était trop grande. Là c’est juste la capuche le défaut mais avec une casquette ça passe super bien.
Pour ce qui est de la résistance à la pluie et la respirabilité on m’a parlé de 20 000 Schmerber, bon ça a l’air bien, mais surtout d’un système anti-déchirage ce qui est un vrai plus.
Pas de photo ni de nom de modèle de toute façon il ne se fait plus.

Vêtement seconde peau

Là aussi j’ai galéré, car j’ai rarement froid et les trucs moulant, c’est chiant à mettre à enlever et ca donne hyper chaud. Et ensuite les manches longues ont en général un zip et je déteste ça.
J’ai déjà les manchons en plus donc bon, même si je sais j’en aurais besoin à cette course pour la nuit, pour d’autres rien n’est moins sur.

Du coup problème de taille sur beaucoup et à l’époque où j’ai cherché (après Juin) y a pas beaucoup de stock.
J’ai finalement opté la aussi pour une fin de stock de la marque OLDO avec gros argument, ca peut servir pour le ski ! et pour moi ca c’était le bon argument marketing ! (ce n’est pas vraiment celui de la photo mais ca y ressemble)

Le gobelet

J’ai pris celui hydrapak 200ml ultra flexible (je l’ai depuis des années).

Pour en avoir testé plusieurs l’avantage de celui ci, tu te poses pas la question comment il rentrera dans la poche. Tu le bourres et ca passe toujours.
Pour le ressortir tu mets la main dans la poche et il n’est finalement jamais très loin.
Inconvénient, il n’est pas dur, donc en courant c’est pas terrible, mais finalement ca ne m’a jamais vraiment gêné je me suis adapté.

Et puis si tu veux l’attacher il y a une petite hanse.

On ne parlera pas de la réserve alimentaire chacun la sienne. Je ferais un article spécifique sur la mienne.
La pièce d’identité, bon dans le sac quoi, et les bandes de straping moi j’ai les miennes suite à mes soucis de cheville.

Mais voilà ca c’est le matériel obligatoire, mais il y a tout le reste et le conseillé.

Matériel conseillé

  • 1 téléphone mobile en état de marche permettant d’être joignable pendant les épreuves
    J’aurais un S4 mini que je garde que pour les courses, petit leger avec une batterie XIAOMI 10000 que je changerais à chaque base de vie.
  •  le Carnet de route
    Dans le téléphone
  • Une deuxième lampe frontale ou torche et piles ou batteries de rechange
    Je n’aurais pas, j’ai la batterie supplémentaire
  • 1 pull
    Je fais l’impasse j’ai rarement froid
  • 1 briquet
    Là faudra m’expliquer à quoi ca sert
  • 1 bout de ficelle pour réparations éventuelles
    Là non plus je ne vois pas
  • 1 crème solaire
    J‘aurais dans les sacs de ravitaillement mais pas sur moi
  • 1 tube de vaseline
    Idem dans les sacs de ravitaillement
  • vêtements de rechange si vous n’avez pas déposé de sacs de rechange
    Les assistances, je compte me changer au moins 2 fois et changer 2 fois de chaussure
  • un minimum d’argent pour dépannages éventuels.
    Ca effectivement j’aurais sur moi.

Et à la Diagonale il y a un particularité le matériel non autorisé !

Matériel non autorisé/interdit

Malgré que cette course soit l’une des plus difficile les bâtons sont INTERDIT !

Voilà pour l’article, alors sur tout le matériel il y a pas mal de questions que je me pose encore, comme est ce que je peux en récupérer, échanger en cours de route.
Toutes ces questions sur la page des questions de la diagonale des fous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.