Les courses du Luxembourg 2015 – récit

les_courses_du_luxembourg_parcours_1Les Courses du Luxembourg 2015 on eu lieu le 27 Septembre. Première course de reprise du Paris Running Tour après plus de 2 mois sans course et la pause estivale.

Cette pause estivale normalement profitable à tout le monde niveau repos et possibilité d’entrainement ne l’a pas été pour moi.

C’est sur cette course que j’avais établis mon record de 2014 sur 10Km en 42’59. Il est en 2015 de 42’18 et je me sentais sur la voie pour passer sous les 41 minutes et 30 secondes un progression inférieur à celle de l’an dernier mais devant me permettre d’atteindre l’objectif de 40min fin octobre.

 Les courses du Luxembourg 2015

les_courses_du_luxembourg_parcours_2Pour cette course je vais faire la même remarque que l’an dernier. L’organisation est moyenne mais en nette amélioration.
Pour éviter les problèmes de vestiaires mes parents sont venus m’encourager à leur retour de vacances, et ils ont pu me voir passer 6-8 fois en se déplaçant un peu. Ce qui est sympa. et ce circuit permet tout de même une bonne ambiance à défaut d’être pas mal puisqu’on fait 4 tours du jardin du Luxembourg.
De plus cette année le départ a été mal placé et des travaux on fait que la distance a sans doute été de 200mètres supplémentaire.
Bref, l’organisateur est super sympa sur les réseaux sociaux, mais y a du boulot encore pour les années suivantes. Bravo tout de même pour les courses du Luxembourg 2015 qui ont mis des meneurs d’allures.

Ma préparation pour les courses du Luxembourg 2015

Coté préparation c’est un peu la catastrophe qui me tombe sur la tête en cette fin d’objectif 2015.
Depuis mon retour de vacances j’ai mal au fessier gauche (au moment ou j’écris ces lignes je sors du médecin du sport, bilan tendinite du moyen fessier). Je n’arrive pas à courir sans avoir mal. Mes derniers entrainements ne pouvant durer longtemps j’ai opté pour un fractionné. En plus ça faisait bien longtemps j’en n’avais pas fait.
A 3 jours de la course ma fesse ne me laisse pas tranquille, j’y vais avec seul objectif de voir comment cela va tenir en prévision des 20Km de Paris.

Le départ

les courses du luxembourg 2015 departLa rue est bien large pour une fois pour le départ proportionnellement aux nombres de coureur. Je suis proche de la ligne et de l’arche de départ, je me suis étiré pour éviter d’avoir mal à la fesse j’espère elle va me laisser tranquille.
Comme le répète le speaker le départ est ultra rapide sur fond de faux plat descendant.
Le départ est donné, et je suis surpris aucune douleur, je suis même super bien, je me retrouve à slalomer pour doubler devant moi. (Note aux organisateur, 2 – 3 sas de départ serait bien car devant c’était le bordel avec des trotteurs)

Comme un avion

Le temps est un peu frais, mais grand soleil, j’avais pris des gants, que j’enlèverais rapidement. L’an dernier j’étais partis déjà très vite par rapport à mon record. Cette année j’ai encore fait plus fort malgré le manque d’entrainement. 3’46 au kilomètre, oui vous lisez bien, un avion de chasse. Je m’étonne moi même. Bon ok ça descend, mais même en ralentissant un peu en me disant je suis là pour voir si le fessier tient, le 2ème kilomètre montant est aussi rapide 4’12. Mes parents me font un petit coucou.
Par contre gros problème la trace au sol du 2ème kilomètre est 260mètres plus loin.
Bon je veux bien le GPS déconne, mais là de 13%, y a quand même un hic. Je pense que le départ est décalé (il suffit de regarder les traces de 2014 et 2015 sur endomondo pour s’en apercevoir), et il y a une zone de travaux qui à mon avis nous fait perdre 30-40mètres par tour.
Une fois sur le plat je tourne encore en 4’10 malgré que j’essaie de ralentir. Je suis donc bien sur les bases de 41’30. Ce qui est tout bonnement incroyable.

Une tentative, Une réalité

Du coup dans la portion descendante qui se présente je me dis, je vais tenter crânement ma chance on ne sait jamais. Je ferais ce 4ème kilomètre en 4’13, j’ai donc ralentie mais je n’en reviens pas de ma vitesse; plus de 14Km/h.
Je ne sais pas ce qui c’est passé par la suite, si je me suis crispé ou pas mais j’ai une pointe qui est venu durant le 5ème kilomètre au niveau de la fesse durant la partie montante. Je perds du temps et essaye de ne plus avoir mal. Ca passe un peu au 6ème mais revient au 7ème lors de la descente. A partir de maintenant, c’est la distance que je n’ai plus dans les jambes je souffres et le décalage avec le marquage au sol continue d’augmenter avec mon GPS. On est sur plus de 300mètres maintenant.
Je ne pense plus qu’à une chose maintenant finir sous les 45minutes sans déclencher de douleur. Je me cale sur un rythme de 4’30 et je pense à ma foulée en priorité; un peu comme l’autre du livre born to run, et la façon de courir des Tarahumara. (livre que je lis en ce moment)

Je souffre maintenant de la distance, et j’entends déjà les 10Km à mon GPS, je me dis allé maintenant à fond les ballons pour finir cette course. Mais ça monte quand même, j’ai du mal, je vois au niveau du dernier virage une coureur veut me doubler. Hors de question c’est le sprint sur 200mètres il va lâcher je serais devant et surtout le compteur affiche 44minutes.
Ces dernier 420mètres se feront sur une base de 3’40. Ce qui me laisse une marge pour un record pour une prochaine course de 10Km.
Je sais que j’ai les ressources pour un sprint de 500mètres à fond sous les 4minutes au kilomètre.

powered by EndomondoWPlogo

Résultat final 44’35, mais pour un 10,2Km. Je suis contant de moi.
Par contre le lendemain je ne peux presque plus marché, mais ça passera rapidement le sur lendemain.

Je souhaiterais rajouter une chose à cette course tout de même. Elle reste pour moi la course famille par excellence. Le parcours avec des boucles multiples permet de voir passer les coureurs plusieurs fois, surtout en ce décalant à l’entrée du jardin (cf plan).
Ensuite il y a enchainement 6Km (pour madame ?) puis 1Km pour les enfants.
Qui dit que papa pourra faire les 3 courses?

Le mot de la fin

Le record n’est pas là, mais ce n’est pas grave. Je sais que je peux courir 10Km même avec mon problème au fessier. Maintenant il faudra en faire le double dans 10jours et essayer de refaire 10Km ce dimanche. Je n’ai pas d’autre entrainement en vue, on verra bien.
Rendez vous dimanche pour les 10Km Paris centre Nike avant dernière étape du Paris Running Tour.

paris_running_tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.