Le jeûne thérapeutique

Le jeûne thérapeutique

Il faut savoir que le jeûne thérapeutique est déjà utilisé par certains sportifs (une petite recherche google)
J’ai voulu tenter le jeûne thérapeutique car je n’avais rien à perdre. Ma blessure étant importante, j’en prenais au moins pour 6 à 8 semaines et on parle de 15 semaines pour une guérison totale.
J’espérais accélérer la guérison pour prendre part, même en marchant à l’écotrail 80 de Paris.

Lorsque vous vous blessé il y a plusieurs choses pour revenir à un état normal.

  • La cicatrisation tout d’abord, le corps comble le manque pour redevenir fonctionnel
  • la suppression et remplacement des cellules endommagées
  • le renforcement de la biomécanique pour redevenir pleinement fonctionnel. muscle tendon ect… qui n’ont pas bien fonctionné pendant la convalescence.

La cicatrisation

Là pour le coup, à part le repos sur le début il n’y a pas grand chose à faire et votre corps va avoir besoin de nutriment ect… ce n’est pas à ce moment là que commence pour moi le jeûne thérapeutique.

Mais prenons un exemple pour la suite.
Vous vous êtes déjà coupé au niveau de la peau sur une main par exemple ou ailleurs. Ca saigne, il y a une plaie. Dans mon cas la déchirure musculaire c’est pareil, le muscle se rompt, ça saigne plus ou moins les tissus ne sont plus solidaire.
La différence elle est dans le corps et non à l’extérieur et vous allez voir ça a quand même une sacrée importance.

Quand vous vous coupez au niveau de la peau, le sang sort, coagule plus ou moins en s’évacuant pour finir par former une croute protectrice grâce notamment au plaquette. Je n’invente rien si vous voulez en savoir plus il y a doctissimo.

Le soucis c’est cette croute et le sang quand la déchirure est interne. En général une croute sur la main on fini par l’enlever mécaniquement, elle tombe, mais en interne Ils ne sont pas évacués, formant un hématome pour le sang et restant entre les différents tissus.
Comment s’en débarrasser ?

Suppression et remplacement des cellules endommagées

Souvenez vous ce que je disais plus haut sur l’autophagie. C’est là que rentre en jeu le jeûne thérapeutique.

L’objectif est d’affamer le corps pour qu’il se serve dans les cellules vicié en premier. Si vous êtes en bonne santé il devrait alors virer tout ce qui gêne, hématome, croute de cicatrisation interne, et cellules musculaire endommagées.

Mon jeûne thérapeutique c’est effectué en plusieurs phases.
Il faut savoir qu’il est conseillé de ne pas dépasser 4 jours soit 96H sans suivi médical.

1ère phase l’arrêt de la nourriture

J’ai effectué mon dernier repas un vendredi midi (13H – 14H) au boulot avec les collègues.
Je pratique le jeûnes depuis un moment sous forme de 36 à 48H, donc pour l’instant je n’étais pas dans l’inconnu.

Jusqu’au samedi soir, dimanche matin pas de difficulté particulière, je suis resté à l’eau car une soirée le vendredi (j’ai pris un demi), et un anniversaire le samedi aprèm je suis resté à l’eau.

Le samedi soir ca commence à devenir embêtant à chaque fois que je bois, j’ai le ventre qui gargouille et ca me donne faim. l’objectif est tout de même de tenir jusqu’à lundi le plus tard possible.

Le dimanche matin j’en ai marre des gargouillements et je me demande si le fait d’arrêter de boire pourrait m’aider.
Le constat est simple, dès je bois j’enclenche mon estomac à vide qui gargouille de la seule eau que je lui donne et me donne faim.
Après des heures de recherches et mon dernier verre bu à 10H, je décide vers 14H de continuer à ne pas boire

2ème phase l’arrêt de l’eau

Soyons clair c’est la première fois que je fais un jeune dit sec. Le début, c’est pas facile. On a cette phrase qui nous trotte dans la tête

Il faut boire minimum 1,5L d’eau par jour

Mais pourquoi ? pour qui comment ?

Je passe mon dimanche à me documenter sur le sujet. Il est d’ailleurs très important de bouger et de s’occuper lors des périodes de jeûnes. Sinon vous allez ne penser qu’à manger et boire et ce sera d’autant plus difficile. Faites des journées normales.
Avec toutes les recherches faites, je découvre qu’en fait notre cerveau c’est habitué à un fonctionnement qui n’est pas celui des derniers millénaires pour l’humain. Que tout notre fonctionnement n’est lié qu’à notre civilisation des 200 dernières années et donc pas optimum pour notre corps.

Les symptômes du jeûne et de la purification du corps commencent à apparaitre

  • mal de tête qui est lié à la détoxification
  • le soir la sensation de froid qui elle est liée au fait que le cellules largues le sodium pour équilibrer le corps, mais que le potassium suit. La cellule ne produit donc plus d’énergie, donc de la chaleur, du coup j’ai froid.

Le lendemain le lever est top, j’ai une énergie de dingue.
Plus de sensation de faim, ni de soir.
Le plus difficile a été d’expliquer aux collègues que ne mangerait pas.

3ème phase la sortie du jeûne

je vous invite vraiment à vous documenter avant.
On ne sort pas du jeûne en se faisant un bon burger bien gras.
Tout simplement car votre système digestif est en veille depuis plusieurs jours. Que ce dernier est tapissé de bactéries, qui si elles venaient à entrer dans votre sang pourraient vous rendre bien plus malade que les bénéfices du jeûne.
Chaque boisson et aliment a sa facilité de digestion il faut donc y aller progressivement.

Dans mon cas j’ai décidé de sortir d’abord du jeûne sec en recommancant après 30H à boire par petite gorgé de l’eau de coco. Il vous faudra de l’eau avec des minéraux.
Le conseil est une gorgée toutes les 10-15minutes pendant 1H.
Moi j’ai fait 17H 1ère gorgée, puis 17H15, 17H30, 17H40, 17H50, 18H.

J’ai ensuite coupé le jeûne tout court le lundi 21H, soit 80H après le début par des crudités. Le repas à pris une heure et en petite quantité.

Lundi soir crudité (salade, tomates, poivrons sans peau, carotte rappées)
Mardi matin je n’ai pas mangé.
Mardi midi à nouveau crudité.
Mardi soir j’ai ajouté le blé avec les pâtes, plus des poivrons et des herbes.
Mercredi matin je n’ai pas mangé.
Mercredi midi pâtes poivrons salade.
Mercredi soir pâtes avec du gruyère.
Jeudi matin fruit sec et gâteau céréale.
Jeudi midi riz et poisson.
Jeudi soir riz et poisson encore.
Vendredi matin je retrouve mon petit déjeuner habituel, fruits sec, gâteau céréale, brioche.
Vendredi midi poulet salade frite, fromage.
Vendredi soir, oeuf et jambon de poulet.
Samedi matin ptit dej habituel.
Samedi midi burger.

Comme vous le voyez il m’a fallut près d’une semaine pour retrouver une alimentation normale.

Normalement durant ces phases vous avez des boosts d’hormones, dont celle de croissance.
Votre corps a normalement nettoyé la plaie, supprimé tout ce qui est deffectueux, puis produit des hormones pour commencer à reconstruire le muscle (dans mon cas)

Je peux vous dire que contrairement au croyance qui sont de ne pas avoir d’énergie sans manger, j’avais une patate de dingue !

Voici un récap de mon jeûne en image.
Vert : alimentation normal
Orange l’arrêt de la nourriture
Bleu : alimentation seulement en eau
Rouge : pas d’eau pas de nourriture

Le jeûne alternatif en complément

Ma blessure étant importante j’ai décidé de poursuivre l’expérience par ce qui est appelé le jeûne intermittent.
L’objectif est de maintenir un niveau élevé la production d’hormone de croissance pour fabriqué du muscle et réparer le plus vite et le mieux possible.

Pour se faire un jour sur deux je me suis abstenu de manger et boire pendant 24H.
Pour donner un exemple. Je mangeais le lundi midi et reprenais seulement le mardi soir, puis mangeais mercredi matin et jeudi midi et je recommençais le cycle 4 fois.
J’ai complété, mais là on sort un peu du sujet, ceci par 3 séances de cryothérapie les soirs où je mangeais pour booster les jours de non jeûne la production d’hormones.

J’en ai terminé avec l’explication du jeûne thérapeutique, je vais donc maintenant vous faire un bilan de mon expérience

Prochaine page : bilan de mon jeûne thérapeutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.