La peau du ventre …

santeA partir du moment où l’on commence à courir et persévère vient se poser la question du poids.
Pour les hommes le plus souvent il se traduit par une forte prise de graisse au niveau du ventre.
Je vais vous faire part d’une de mes lectures sur ce sujet.


Jusqu’à mes 27ans je m’en suis jamais préoccupé, ou plutôt j’avais même plutôt du mal à prendre du poids. Mais maintenant les choses ont bien changé.

Dernièrement j’ai lu un article qui explique la prise de graisse pour les hommes autour du ventre. Et surtout dans quel condition.Vous donne le lien du blog de CHRISTOPHE CARRIO

La lecture est très intéressante, et je vous livre le passage que je trouve le plus intéressant :

Comment grossit-on ?

(glucides + graisse alimentaire ) x Stress = prise de graisse

Les glucides à IG moyen et hauts combinés avec les matières grasses (graisse alimentaire) représentent la meilleure combinaison qui soit pour le gagner de la graisse. Les glucides élèvent les niveaux d’insuline da façon plus ou moins prononcée. Les graisses alimentaires fournissent beaucoup de calories, mais elles ont très peu ou pas d’impact sur la production d’insuline.
Mais quand les matières grasses sont ajoutées aux glucides qui génèrent une forte libération d’insuline (iG moyen à haut), comme dans les beignets, les frites, les pizzas, les hamburgers, les crêpes, les pâtes au gruyère ou tout plat qui combinent des glucides à index glycémique moyen à élevés et des graisses alimentaires , vous obtenez alors une énorme bombe atomique de stockage de graisse via la libération d’insuline.

L’insuline et la graisse stimulent aussi indépendamment une autre hormone de stockage de graisse appelée ASP (acylation stimulating protein). Et quand elles sont combinées, elles favorisent considérablement une autre hormone de stockage de graisse appelée GIP (glucose dependent insulinotrophic peptide). Tout stress (et la libération de cortisol qui l’accompagne), ajouté à tout cela, et vous multiplié l’impact global de façon exponentiel, forçant l’organisme à stocker l’excès de calories autour du ventre puis progressivement sur l’ensemble du corps.

Je ne me prétends pas expert mais j’ai subis deux passages de forte prise de poids (dans mon cas, puis qu’avant je n’arrivais même pas à grossir en mangeant n’importe quoi n’importe comment). Une correspond à une mal bouffe total, steak frite et mc do 4 à 5 fois la semaine, et une autre correspondant à un fort moment de stress, couplé à mon plat préféré, les pâtes au fromage et en second la pizza.
Je me dis donc par rapport à tout ce que j’ai pu entendre avant que ce monsieur est plutôt bien renseigné.

Voila je vous fais part de mon ressenti, par contre je n’irais pas jusqu’à appliquer à la lettre son régime. Oui j’aime bien trop les pâtes aux fromages. Et souvent comme dans beaucoup de site ou l’on met esthétisme et sport dans le même article on part un peu vers les extrêmes, et moi je cours surtout pour le plaisir. Mais si je pouvais perdre un peu de brioche en accompagnement ce serait pas mal. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.