La 6000D 2018 – récit

Un final dans la souffrance

Je recroise des amis du glacier, ont est vraiment tous dans le meme état d’esprit. Juste arriver.

Je décide de marcher un peu le soleil tape il fait chaud je courrais dans la forêt.
Mais voila quand je me mets à courir j’ai mal sous l’avant des pieds. Ca me brule la voute plantaire (l’effet du froid pendant des heures, face au chaud maintenant)

Il fait maintenant 27°, rien à voir avec les températures négative du glacier.
Cette forêt en single trace en mode montagne russe est un enfer.
Celà m’achève totalement je craque physiquement au niveau des pieds. Je n’arrive plus à me motiver.
Les mètres me paraissent des kilomètres. Ce chemin parait interminable

De plus on ne croise absolument personne dans cette forêt. Sur la fin les bénévoles m’encouragent mais je n’y suis plus. Enfin j’arrive sur la piste cyclable. J’ai du m’y arrêter 3-4 fois, et je sais que ca va remonter pour m’être garé au parking P4.

J’essaye de me motiver comme je peux

Allez cour 75m, puis marche 250
Puis 600 pour 400 …

Courir est un bien grand mot, mais je finis par arriver au rond point et là mais non il faut traverser la vieille ville par la droite.
Les encouragements me reboost, j’ai des ailes, je vole (ouais autour de 9Km/H ..) pendant ce dernier kilomètre et demi.
J’ai envie de pleurer, virage à gauche, à droite puis double gauche, la ligne est devant moi, j’ai les larmes aux yeux !

12H39:21, que ce fut difficile mentalement cette course.

6000D - temps de passageJe m’aperçois que je n’ai même pas pris de photo durant toute cette course, j’étais ailleurs aujourd’hui, ce n’étais pas mon jour, mais je suis allé au bout.

On fait le bilan calmement …

20180729_121059J’ai encore repoussé mes limites mentales et il faudra encore que je les repousse à l’avenir, mais j’ai beaucoup appris sur les capacités de résistance de mon corps.

Je suis fier d’avoir terminé, d’avoir su réagir pour éviter la barrière horaire. Ca reste quand même ma 2ème plus grande course.

Le lendemain j’ai pu profiter de la piscine et ce fut fort agréable.
Je vous laisse sur cette photo, je pars pour mon deuxième WE trail !
Je vous en parle en rentrant, je veux tester mon endurance.

20180729_121041

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.