Expérience Corporate Games 2015 à Annecy

corporates_games_afficheLes corporate Games 2015 à Annecy sont venus s’inscrire comme nouvel objectif de mon année assez tardivement et en remplacement des 10Km France des iles dernière étapes avant la pause estival pour le Paris Running Tour.

Pour cette 3ème édition Française et la première participation de ma société; je participais avec 21 autres collègues sur un contingent de 180 personnes au city trail. Course à travers annecy de 10,7Km avec plus de 200mètres de dénivelé positif.

Ces corporate Games 2015 furent pour moi sur tout les points une réussite extraordinaire. Retour sur un WE fort en émotion sportive, festive et humaine

Les corporate Games 2015 c’est quoi ?

Pour ceux qui n’auraient pas lu mon article sur cet objectif voici un petit rappel.
Les corporate Games 2015 ce sont les jeux olympique Français des CE (comité d’entreprise). Pas besoin d’être sportif de haut niveau pour y participer, juste besoin de votre bonne humeur et votre envie de bien faire.

Le premier jour des corporate Games 2015

Nous sommes arrivés sur place le Vendredi pour retrouver tous nos collègues (180 personnes) venant de corporate_games_2015_Tshirtpartout en France lors du retrais de nos dossard et T-Shirt des corporate Games 2015. Un moment pour discuter et voir ce que chacun prévoit sportivement ou festivement. Une fois cela fait nous allons à nos lieux pour dormir pour récupérer non sans mal nos chambres. L’endroit où je dormais était en grève et les numéros de chambre donnés à notre arrivée ne correspondent en rien aux numéros dans l’hôtel. Cette émotion passée nous allons au village des corporates Games 2015 par les navettes misent à disposition. Nous mangerons sur place et profiterons du concert d’ouverture pour commencer la fête.

Le temps pour les 3 jours de compétition est annoncé au beau fixe avec des températures tournant autour des 30° à l’ombre. Vous n’imaginez pas notre surprise quand au moment du repas nous découvrons qu’il s’agira d’une tartiflette ! Entre la température et la course du lendemain je pense que ce repas n’est pas du tout adéquat. La nourriture sera l’énorme point faible de ce rassemblement. Elle est chère, de mauvaise qualité, et pas du tout adaptée pour un évènement sportif. Du coup la plus part des athlète locaux (50% du total) ne mange pas sur le village et on donc un gros avantage.

Une fois le concert finis sur le coup des 22H30 nous rentrons à l’hôtel. Ma nuit fut courte et agitée. Tout d’abord nous avons essayé de nous renseigner pour le petit dej du lendemain. Hôtel en grève nous ne savions pas où manger. Ensuite j’ai été réveille par deux fois par des membres de mon CE cherchant des chambres libres du fait de la grève de l’hôtel et de chambre mal distribué. J’ai donc dormis 6 à 7H seulement en deux partis.

Le jour du city trail des corporate Games 2015

Lors de cette compétition deux city trail sont au programme. Un de 16Km et un de 10,7Km. J’ai pris le second comme vous le savez. Le profil de la course est un petit défis pour moi avec ces 200m de dénivelé positif. Le départ est prévu pour 10H10 et la température sera comprise entre 28 et 32° à l’ombre. Attention ça va cogner.

city_trail_deniveleJe retrouve certains de mes collègues de Lille et la séance photo s’impose. Nous en oublions presque le départ et nous retrouvons à la fin du peloton. Je dirais que sur 430, nous nous trouvons vers la 350ème position voir plus. Je vais payer très cher cette position.

Mes objectifs au vu de la chaleur de la grimpette et du fais que c’est ma 3ème course en 4 semaines sont entre 45 et 55minutes. Ouah l’écart! Franchement oui j’ai vraiment mal dormis je supporte très mal la chaleur et je ne sais pas si c’est un minimum ombragé.

City Trail la course

Nous sommes dans le sas de départ et ce dernier est donné dans une très bonne ambiance. Malheureusement nous ne bougeons presque pas et voyons déjà les premiers de l’autre coté partir pleine balle. Le départ est extrêmement mal fait. D’une rangée de 8-10 coureurs on passe en 20mètres à 6 avec un virage à 180° où l’on ne passe plus ensuite qu’à 3-4 sur un trottoir. Du coup nous mettons plus d’une minute à passer l’arche de départ et plus d’une minute pour faire les 150 premiers mètres en marchant. En 200mètres j’ai donc déjà 2minutes de retard sur la tête de la course.

corporate_games_2015_departUne fois ce gros blocage passé après un virage légèrement à droite, j’accélère très fortement pour doubler le maximum de gens. Le slalom commence alors pendant les 2 premiers kilomètres de plat de cette course. Mais comme je vous le disais c’est un « trail », donc obstacles. Au bout de 500mètres il y a un passage très étroit nous ne passons cette fois plus qu’à 1 ou 2. Arrivant pleine balle, j’ai du mal à m’arrêter; rentrant dans la personne devant moi et manquant de la faire tomber dans le fossé. Je suis une nouvelle fois à l’arrêt pendant une dizaine de mètres. Encore 10secondes facile de perdu. Et ce n’est pas finis. 500mètres plus loin c’est un slalome entres des barrières qu’il faut effectuer. Cette fois ça passe à 1 seulement, j’arrive à fond et ralentis légèrement et me prend pour un coureur de steeple. Je prends appuis sur la barrière avec mon pied; au grand étonnement des bénévoles; pour passer carrément par dessus.
Au moment de commencer la montée juste après le 2ème kilomètre, un dernier ralentissement survient. Cette fois c’est un escalier hyper étroit qui ne permet pas le passage de tout le monde. Hop encore un peu de temps de laissé dans la bataille et des forces à ré accélérer et slalomer.

J’apprendrais par la suite en discutant avec les premières féminines qu’elles sont toutes du coin qu’elles avaient repéré le parcours et qu’elles savaient (donc les hommes aussi) qu’il fallait être absolument dans les 4-5 première lignes de départ pour faire un bon classement.

Ma motivation quand au classement en a franchement pris un coup en ce début de montée. Le train de la course est fait maintenant. Devant moi les coureurs s’étirent, chacun à peu près à son rythme de croisière. Je suis le seul qui remonte des concurrents et je dirais que je me trouve entre 70 et 100ème.
J’ai réussis à faire mes 2 premiers kilomètre en 9minutes là où j’aurais du être proche des 8minutes.

La montée du cityTrail

La monté commence au deuxième kilomètre et d’après mes repérages sur carte qui s’avèreront faux ça devrait durer jusqu’au 6ème.
Et cette montée commence fort, deux escaliers un bonne cote et un slalom. Oula ça fait mal au jambe après toute l’énergie donnée à slalomer et ré-accélérer constamment. Je découvre alors un nouveau terrain de jeux auquel je vais devoir m’habituer. Je passe les deux kilomètres suivant autour de 5’25. Une minute par kilomètre de perdu pour 80mètres de dénivelé au total. Mais j’ai aussi perdu du temps au ravitaillement situé juste après le 4ème. Je me dis alors que la course va être dure car il reste près de 7Kilomètres à faire sans eau. Ma bouteille que je balade avec 20cl depuis le début va me sauver.

Malgré cela j’aimerais tout de même me caler sur un rythme de 5min/km, ce que je fais au profit d’une montée un peu moins raide et d’une descente dont je profite fortement à la fin du 5ème kilomètre, pour accélérer, me remettre dans le rythme et doubler une dizaine de coureurs.

corporate_games_2015_parcours_endomondoNous sommes à mi-course le soleil est de plomb et je commence à avoir chaud. Je ne remonte alors plus grand monde. L’entrée dans la forêt  me fera le plus grand bien. Et là surprise je me retrouve dans un petit groupe dont nous sommes 3-4 de l’entreprise.
Nous sommes dans la forêt et délatterons sur ce 6ème kilomètre, sur la fin de cette montée. Nous entrevoyons le fin de la forêt que nous prenons aussi pour la fin de la montée. Et à la sortie du virage à droite surprise, ça monte encore ! On en rigole; le repérage sur carte était clairement mauvais. L’un d’entre nous en profite même pour discuter et rire avec un bénévole. Le problème maintenant c’est que nous serons au soleil pour tout le reste de la course et il reste 4,5kilomètre.

La fin de cette longue montée se situe un peu après au 7ème kilomètre et la descente ne dure que 1,8kilomètre. Ça va descendre sec. Je comptais énormément sur cette descente, mais je me prends en 500mètres un énorme point de coté. La chaleur, la respiration, je ne sais pas trop je dirais sans doute la tartiflette de la veille. Tous les coureurs doublés en ce début de descente me rattrapent. C’est une catastrophe pour le moral. Pas grave je me reconcentre sur ma respiration et je boucle quand même en 4’22 ce 8ème kilomètre là où j’espérais un 3’45.

Encore un peu de descente cette fois je suis à fond; un camion de pompier se fait entendre; un coureur a fait un malaise; j’ai deux autres coureurs en ligne de mire. Sauf que le camion tourne sur moi. Je manque de me le prendre car je ne faisais pas attention. Arrivé sur le plat je double les deux coureurs et j’entends un bénévole compter 47,48,49,50,51,52 … on est un petit groupe et on comprend tous qu’on est autour de la 50ème place à moins de 2Kilomètres de l’arrivée. Et je pense sérieusement que l’on c’est tous dis la même chose. On veut pas être après la 50ème place.

L’écrémage se fera pendant le 10ème kilomètre. Un coureur revenu de derrière a déposé tout le monde, un l’a suivi, deux autres ont totalement lâché et nous sommes 3 à jouer au yoyo à se passer devant ect..
Je suis le premier à subir cette fin de course, mais je me dis que je ne peux en rester là, malgré qu’un de nous se fait la malle. Il est de ma société c’est pas grave. A 500 mètres tout s’emballe, on accélère. Le premier à une dizaine de mètres d’avance, je rattrape le seconde. A 150mètres le sprint se lance. A 30 mètres le virage à 180° fait qu’on se rentre presque tous les 3 dedans. Je serais deuxième de ce groupe et 49ème au final en 51minutes33. Pas mal pour un débutant du trail j’ai envie de dire. Le bénévole d’arrivé a eu énormément de mal à nous classer s’en était très drôle.

Le ravitaillement d’arrivée est franchement le bienvenue. J’y ai descendu 1,5L d’eau. Et la nourriture meilleur que ce que j’ai pu manger jusque là!

corporate_games_2015_temps_kmNe pas se fier au dernier kilomètre j’ai oublié d’éteindre mon chrono avec l’arrivée au sprint et le besoin d’eau.

Ma course finie je me mets à attendre mes collègues lillois et finirais avec l’une d’entre elle son dernier kilomètre. L’ambiance était franchement géniale on peut maintenant se reposer et aller encourager les autres qui nous ont encouragé durant toute une partie du parcours. En effet une bonne partie de la montée passait par les différents lieux de compétitions et nous avions donc le droit à de nombreux encouragements.

corportage Games 2015 la suite du samedi

J’ai passé mon samedi après midi à la plage d’Annecy pour me reposer et me délasser. On a refait chacun notre course. Nous finirons par un beau tire groupé pour les 4premiers de mon entreprise (41-42-48-49) et une 6ème place. Je ne peux m’empêcher (mon esprit de compétiteur est revenu) de me dire que si un de mes collègues était venu, en prenant un meilleur départ (sans doute 2 à 3minutes de perdu pour ma part) et en se motivant tous les deux; on aurait fini sans doute 3ème par équipe. Malheureusement quittant la société en fin d’année nous ne pourrons remettre çà à l’an prochain.

Corporate Games 2015 la parade et le dimanche

corporate_games_2015_paradeLe samedi soir une parage des « Athlètes » est organisée avec ensuite une énorme soirée. Mon CE est tellement mal organisé que nous sommes la seule société sans banderole, malgré que nous soyons parmi les plus nombreux. Malgré tout l’ambiance est bonne enfant et festive, nous paradons pendant près d’une heure le long du lac d’Annecy et finiront; pour ceux n’ayant pas d’épreuve le lendemain; au petit matin sur la plage d’Annecy.

Nous passerons le dimanche a encourager nos collègues sur les différentes épreuves, trail (5ème par équipe); foot; hand, dragon boat qualifié pour la final, mais avec un CE désorganisé faisant partit les lillois avant la fin de la compétition, le bateau n’a pas pris le départ.

Avec 2 médailles d’or, une d’argent, 2 de bronzes je dirais qu’au vu de notre organisation le bilan est plutôt pas mal. L’expérience est génial pour ma part. Je verrais si ma nouvelle entreprise l’an prochain y participera car c’est très fédérateur.

Un grand merci aux corporate Games 2015 de nous avoir fait vivre ces moments. Par contre pensez à changer de traiteur pour la nourriture c’était infecte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.