Bilan du mois de Novembre

bilan_juilletCe deuxième bilan, 3 mois après mon retour de vacances est très instructif.
Je peux en plus le comparer au premier et enfin voir les progrès accomplis.
En revanche, il met en avant la fragilité de mon genou par moment, et m’obligera sans doute à modifier certains entraînements et faire bien attention, le paris running tour se déroulant sur 1 an.

Lors du dernier bilan, je parlais de la patience, cette fois les progrès sont nettement visibles.
Premier progrès, je fais mes 3 séances par semaine facilement.
Depuis les Bacchantes, j’ai travaillé sur l’endurance et les résultats sont là, avec un super 15 km en 1h30 pour la fin novembre.
J’en suis d’autant plus fier qu’il est anecdotique.  J’ai énormément de travail dans ma vie professionnel et on m’a demandé de venir travailler un samedi. Le problème était de concillier celà avec les entraînements. Et bien, qu’à cela ne tienne, je suis arrivé au travail en running et tenue de sport en me disant que je rentrerai en courant. J’avais repéré le chemin qui indiquait 13,5 km. Comme je me suis perdu dans le bois de Boulogne, j’ai pu allonger sur 15 km. De plus, en règle générale je mets 1h pour rentrer de mon travail en transport. Là, j’ai mis 1h30 en courant, ça me donne des idées pour les beaux jours pour gagner du temps entre transport et entraînement.
Par contre j’ai entre aperçu les limites de course de mon genou. Sur ce trajet, il y avait bien 12 km de béton et je l’ai senti sur la fin. L’intérieur du genou me tirait, je pense que ca restera ma distance limite pour l’instant.

201311_bilan_tempsPour revenir au bilan, en 3 mois j’ai fait 10 cours de body scult, 3 demi cours de RPM, 9 cours de body combat, 2h30 de vélo, 72 km de course et 2 séances de musculation. J’ai multiplié par environ 1,5 le volume d’entraînement sans me sentir plus fatigué.

Je suis très satisfait par mon évolution et je prends énormément de plaisir à m’entraîner à chaque fois ce qui n’était pas forcément le cas. Il m’arrive parfois le WE de procrastiner en me demandant si je vais courir ou pas. Je finis toujours par me donner un coup de pied aux fesses et y aller. Et qu’est ce que je me sens bien une fois que je cours. Alors surtout un conseil : ne procrastinez pas, allez courir, vous gagnerez en satisfaction après.

Il paraît que pour changer une habitude par une autre il faut faire l’activité pendant 28 jours d’affilé. Et bien là, je peux vous dire que j’ai remplacé mes procrastinations par les entraînements. Et c’est bien plus gratifiant. Alors foncez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.